Accueil Articles Société La tête dans les étoiles

La tête dans les étoiles

satellite smosSMOS devrait amener sa pierre à l’édifice de la compréhension du changement climatique. Le satellite européen de mesure de l’humidité des sols et de la salinité des océans prendra son ticket pour l’espace le 2 novembre prochain à bord d’une fusée russe Rockot.

 

Avec ses 69 capteurs et ses 8 m d’envergure, le satellite SMOS devrait fournir des informations inédites pour aider les scientifiques à mieux comprendre le phénomène du changement climatique dans le temps et à mieux en mesurer l’ampleur.

SMOS va observer, pour la 1ere fois, 2 variables clé du changement climatique qui sont : l’humidité des sols et la salinité des océans. L’humidité des sols car elle permet de mieux prévoir la météo en révélant les échanges d’energie sol-atmosphère et la salinité des océans car le phénomène dit de « tapis roulant » affecte profondément le climat.

Les données de SMOS seront exploitées parle monde scientifique et les professionnels de la météo. Les pêcheurs et les navigateurs, toujours à la recherche des meilleurs courants, seront aussi des utilisateurs potentiels des données SMOS ainsi que le monde agricole très demandeur de prévisions météo fiables.  Enfin, les pays confrontés aux problèmes de gestion de l’eau et des cultures pourront aussi disposer des informations SMOS.

A noter que Toulouse Infos sera présent dans les locaux du CNES pour vous faire vivre au mieux cet événement. Vous retrouverez donc dès lundi soir 18h un long reportage au Journal.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici