Accueil Articles Société La LGV validée, un centre ville retravaillé

La LGV validée, un centre ville retravaillé

tgvMaintenant que le tracé de la future ligne TGV a été décidé, il faut penser aux aménagements nécessaire. Car la ville de Toulouse n’est pas prête dans l’immédiat à accueillir 2 millions de voyageurs en plus. Revenons plus en détails sur les aménagements qui seront nécessaires.

 

Avec cette ligne grande vitesse Toulouse-Bordeaux, qui réduira de 52 minutes le temps de trajet entre Paris et Toulouse, on estime a 2 millions le nombre de voyageurs supplémentaires qui passeront par la ville rose. Mais la ville et sa gare ne sont a priori pas prêtes. La mise en place de la LGV étant prévue pour l’horizon 2016, cela laisse tout juste 5 ans à la ville pour se préparer.

Ce n’est pas seulement la gare, mais tout le centre ville de Toulouse, autour du quartier Marengo, qui devra être retravaillé, dans l’optique d’accueillir les voyageurs dans de bonnes conditions. Après un long débat sur le tracé de cette ligne, c’est donc une réflexion sur l’urbanisme de la ville qui démarre.

Accueil, logements, centre d’affaires, connexions avec les autres modes de transport, sont les divers enjeux de cette réflexion, qui doit à terme redessiner les contours du centre ville de Toulouse.

26 études sont en cours autour de ce grand projet Matabiau, pour un financement total de 4 millions d’euros. Une convention cadre réunit six partenaires autour de ce projet : la Région Midi-Pyrénées, la communauté d’agglomération du Grand Toulouse et l’Etat sont tous trois engagés à 25 % soit un million d’euros chacun.

 

Le conseil général de la Haute-Garonne, le réseau ferré de France et la SNCF se sont eux engagés pour les 25 % restants soit un peu plus de 330 000 euros chacun. L’urbaniste sera choisi en 2012 sur concours, et le projet devrait prendre forme en 2013 avec les premiers travaux.

Pour le moment, le contenu de ces aménagements est encore très flou. Personne ne sait à quoi le futur quartier Marengo et sa gare ressembleront, mais plusieurs pistes ont déjà été écartées. Selon Daniel Benyahia, le président de la commission urbanisme du Grand Toulouse, on sait par exemple que l’arrivée du TGV se fera bien en gare Matabiau et non hors du centre ville comme cela a pu être évoqué.

Autre idée abandonnée, celle d’un centre dédié aux affaires. « Nous voulons avant tout de la mixité. Il y aura des bureaux bien sûr mais aussi du commerce et surtout des logements, dont nous manquons cruellement actuellement »  a déclaré l’élu à la presse.

Rendez-vous donc à l’horizon 2012 pour avoir une meilleure vision de ce projet qui va redessiner le centre de la ville rose.

Jonathan Kaluszynski

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici