Accueil Articles Economie Ateliers de coaching pour l'insertion des handicapés

Ateliers de coaching pour l’insertion des handicapés

Pour la quatrième année consécutive, « L'agefiph » et la CCI ont organisé hier le forum « emploi et handicap ».Pour la quatrième année consécutive, « L’agefiph » et la CCI ont organisé hier le forum « emploi et handicap ». Dans le cadre de la semaine du handicap, coachs, recruteurs et chefs d’entreprises sont allés à la rencontre des personnes handicapées.


Depuis 4 ans, le forum « emploi handicap » permet aux personnes en situation de handicap de rencontrer différents professionnels. « Le grand enjeu de cette manifestation est l’insertion ou la réinsertion professionnelle des personnes handicapées. On souhaite également leur redonner confiance et c’est très important » confie Jean-François de La Rivière, délégué de l’association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (Agefiph).

En plus de toute cette organisation, grâce à l’association « un jour, un métier », les handicapés ont eu la possibilité d’intégrer une entreprise l’espace d’une journée. « Au niveau du recrutement, cette journée donne un avantage certain pour les invalides vis-à-vis des concurrents. 8% d’entre-eux ont intégré une société qui les avait accueilli » souligne encore le délégué de L’AGEFIPH. Enfin, il explique qu’avant de présenter un handicapé à une entreprise, une sélection, en collaboration avec « cap emploi », est réalisé en fonction des aptitudes de chacun.

 

Des coachs pour les remettre en selle

Cette année, les organisateurs ont tenu à mettre l’accent sur l’importance des entretiens. En effet, plusieurs inscrits au préalable se succédaient, par groupe de 5, pour recevoir des conseils de professionnels. « J’ai préparé un diaporama complet sur l’attitude à adopter lors d’un entretien. Le look et l’apparence compte presque autant que les compétences » explique Laurence Fray, socio-esthéticienne. Même si elle pense que ces ateliers sont partis d’une bonne initiative, Laurence Fray déplore le manque de temps accordé à chaque groupe.

Avec de tels événements, la région toulousaine confirme son implication dans l’insertion ou la réinsertion professionnelle des personnes handicapées.

 

Buhagiar Rémi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici