Accueil Articles Culture Détours de chant, le festival qui fait danser Toulouse

Détours de chant, le festival qui fait danser Toulouse

La 10ème édition du festival Détours de chant bat son plein dans les salles toulousaines.

C’est reparti pour 10 jours de chant. A Toulouse, Détours de chant fête son anniversaire jusqu’au 11 février. Sanseverino, R.Wan ou encore les Malpolis se partagent l’affiche d’un festival haut en couleurs.


Détours de Chant, c’est d’abord des rencontres… en chanson ! Et il y en a pour tous les goûts. Jusqu’au 11 février, 37 spectacles vont transporter les Toulousains entre le hip-hop et la pop-rock des Brigitte. Ce sont 45 artistes connus ou non qui font vibrer 17 salles de Toulouse et alentours. « La place est donnée à la scène toulousaine ou de la région » explique Philippe Pagès, directeur du Bijou et organisateur. Car le but de Détours de chant, c’est avant tout de mettre en avant les futurs talents de la chanson.

Allier Dimoné, « une énigme à la fantaisie aussi noire que le rock » et Arthur H, au Bikini le 8 février, est, par exemple, un des pari risqué du festival.

 

La première édition en collaboration

« C’est la première année que toutes les salles de spectacle se sont coordonnées pour Détours de chant, indique Philippe Pagès, il n’y a qu’à Toulouse que les salles s’entendent si bien ! » En 2012, Détours de chant fête ses 10 ans. Plus de 30 000 spectateurs ont découvert ou redécouvert des artistes sur les scènes toulousaines, grâce au festival. Cette année, Izia, Miossec et Les Têtes Raides cohabiteront avec Rajel, Clément Bertrand et Chouf.

Du côté du Bijou, on prépare le week-end Coup de pouce. Réservée aux jeunes pousses, la scène accueille sept artistes régionaux dans l’espoir qu’ils soient découverts par des programmateurs. L’accordéon semble être l’invitée de marque de ce week-end spécial jeunes pousses puisqu’il est présent dans trois groupes. Dalele, Mala Cabeza et la Reine des aveugles s’approprient cet instrument pour faire danser les spectateurs. « Pour 20 euros, le sepctateur peut voir 7 concerts, insiste Philippe Pagès, il y en a pour tous les goûts ».

 

Pauline Amiel

 

Détours de chant, du 28 janvier au 11 février, concerts à partir de 10 euros, réservation ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici