Accueil Articles Culture A Exposcience, des scientifiques en herbe se penchent sur la problématique environnementale

A Exposcience, des scientifiques en herbe se penchent sur la problématique environnementale

ExposcienceExposcience Toulouse réunit chaque année des collégiens et lycéens de la région qui présentent leur projet scientifique réalisé autour d’une thématique donnée. Pour cette édition 2014, les organisateurs ont choisi l’environnement et les énergies renouvelables, un thème d’actualité pour une exposition qui se tient du 3 au 5 juin salle Jean Mermoz.

 

« Exposcience rassemble cette année une trentaine de projets scolaires et plus de 500 jeunes sur trois jours », détaille un responsable de l’événement axé sur « l’environnement et les énergies renouvelables ». Et pour que cette édition soit une expérience riche et la plus intéressante possible,  « une sphère professionnelle accueille des scientifiques, doctorants et professionnels pour échanger avec les exposants le temps d’entretien-jeune ». « L’idée est de mettre en valeur leur apprentissage scolaire dans le domaine scientifique mais également de se retrouver entre pairs pour observer, partager et découvrir d’autres projets menés dans toute la région », précise François Mercier, responsable académique. « Aujourd’hui, il est important d’être acteur du monde scientifique dans un monde qui est en perpétuel changement », complète le représentant de l’Académie de Toulouse. Jusqu’à demain, des ateliers, des expositions, un espace de projection, une webzone, un espace « Livrez-vous », un espace dédié à la mobilité internationale et même un plateau radio sont à disposition pour sensibiliser le public à « l’environnement et aux énergies renouvelables ».

 

Des projets divers

Changement climatique, voiture radiocommandé à l’énergie solaire, recyclage…les collégiens et lycéens ont été particulièrement créatifs. Au collège J.E. Etienne de Mazamet, « on a décidé de présenter ce qu’est le changement climatique, ce qu’il entraine et les gestes ou initiatives écocitoyennes », explique un participant. Du côté du lycée Déodat de Séverac, c’est « une voiture radiocommandé qui fonctionne grâce à l’énergie solaire » qui est présenté alors que le collège Claude Nougaro de Toulouse propose un robot commandé, « construit grâce à des matériaux recyclés à 100% ». Une expérience enrichissante pour ces jeunes qui va être généralisée à « la France entière dès l’an prochain ».

 

Article de Pierrick Merlet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Toulouse Infos