Accueil Articles Une entreprise reconnue responsable de la mort d'un ouvrier

Une entreprise reconnue responsable de la mort d’un ouvrier

Une entreprise reconnue responsable de la mort d'un ouvrier Illustration Tribunal  cdr
Une entreprise reconnue responsable de la mort d’un ouvrier
Illustration Tribunal cdr

Ce mardi 15 janvier, la chambre des appels correctionnels de Toulouse a reconnu Safety Kleen responsable de l’accident de Karime Aissaine,entraînant la mort de ce dernier. La société spécialisée dans le nettoyage industriel est condamnée à verser 50 000 € d’amende.

 

 

 

 

 

L’incident s’est déroulé le 7 avril 2010, sur le site Bruguières. Karim Aissaine, un hommage âgé de 28 ans, remplissait une machine avec du solvant lorsque un flexible s’est détaché et asperge l’ouvrier. Quelques secondes plus tard, le produit hautement inflammable rentre en contact avec une étincelle et transforme le jeune homme en torche vivante. Brûlé à 80 %, il n’a pas survécu à ses blessures, rapportent nos confrères de La Dépêche du Midi.

 

Après de multiples enquêtes, procédures et de citations, mais surtout après neuf longues années de bataille, la famille de Karim Aissaine a eu gain de cause. Pour elle le plus important, c’est que la responsabilité de l’entreprise soit reconnu et que le jeune homme ne soit plus considéré comme le fautif de son propre décès.

 

 

 

Valentin Grezet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici