Des militants d’Attac repeignent la façade de la BNP-Paribas pour dénoncer « l’argent sale » des banques

📁 Articles, Société, Une 🕔14 juillet 2018
Des militants d'Attac repeignent la façade de la BNP-Paribas pour dénoncer « l'argent sale » des banques cattac.org/dr

Des militants d’Attac repeignent la façade de la BNP-Paribas pour dénoncer « l’argent sale » des banques
cattac.org/dr

Une quarantaine de militants de l’organisation altermondialiste Attac ont aspergé de peinture noire une agence bancaire, place Saint-Cyprien.

 

 

 

 

 

 

Leur objectif était de dénoncer « les pratiques de cette banque particulièrement sales, à la fois parce qu’elle finance des projets polluants et par son rôle d’organisatrice de l’évasion fiscale ».

 

Les militants ont ensuite crié le slogan : « Le réchauffement climatique et l’évasion fiscale, pas avec notre argent », avant de partir, aux alentours de 11h30. « Ce genre d’action permet de rendre visible ce que les banques veulent cacher », a indiqué à l’AFP, l’un des porte-parole d’Attac.

 

Selon l’organisation altermondialiste, la banque française « a investi 7 milliards de dollars dans les énergies fossiles entre 2015 et 2017″ au lieu d’investir “pour financer la transition écologique ». Ils reprochent aussi à BNP-Paribas son rôle « dans l’industrie de l’évasion fiscale ».

 

Selon eux toujours, « elle a en effet créé 782 sociétés offshore dans les paradis fiscaux pour permettre à ses riches clients d’échapper à l’impôt ». Attac tient par ailleurs en ce moment son onzième “AlterVillage” à Terre Blanque, sur la commune de Saint-Lys (Haute-Garonne) où plus de 80 personnes sont réunies jusqu’au samedi 14 juillet 2018.

 

 

 

Virginie Tsiao




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *