Accueil Articles Rémi Fraisse avait-il les mains en l’air avant de recevoir une grenade mortelle ?

Rémi Fraisse avait-il les mains en l’air avant de recevoir une grenade mortelle ?

sivens-remi-fraisse Cmr mondialisation.org/dr
sivens-remi-fraisse
Cmr mondialisation.org/dr

Selon le site Médiapart qui se base sur des comptes rendus d’audition, des témoins présents sur le site de Sivens auraient affirmé que Rémi Fraisse avait les bras levés juste avant d’être tué en octobre 2014 par une grenade offensive lancé par un gendarme.

 

Les nouveaux témoins entendus par la justice vont en tous les cas dans ce  sens et décrivent l’attitude pacifique du jeune écologiste. Médiapart rapporte des témoignages en se basant sur des comptes rendus d’audition : « il a les bras levés en disant, arrêtez, arrêtez », auraient déclaré des témoins en parlant de de Rémi Fraisse.

 

Ces nouveaux éléments apportent un nouvel angle sur le décès de Rémi Fraisse et viennent corroborer les conclusions du rapport de la LDH ( Ligue des Droit de l’Homme ) il y 5 mois qui pointait déjà la disproportion des moyens engagés par les gendarmes contre les écologistes. Ces nouveaux témoignages arrivent alors que le gendarme qui a lancé la grenade a été placé sous le statut de « témoin assisté » la semaine dernière et qu’une enquête interne l’a blanchi.

 

 

A lire aussi : Mort de Rémi Fraisse : Le gendarme qui avait lancé la grenade convoqué par la justice à Toulouse

 

 

Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici