Accueil Articles Attentat suicide du Toulousain Kevin Chassin en Irak : les jeunes de Bourbaki l'ont vu se radicaliser

Attentat suicide du Toulousain Kevin Chassin en Irak : les jeunes de Bourbaki l’ont vu se radicaliser

kevin chassin doc EI
kevin chassin
CDR

Même si son décès n’est pas encore officiel beaucoup d’informations tendent à établir que Kevin Chassin alias Abou Maryam aurait succombé dans un attentat-suicide en Irak. Avant de partir pour le Jihad en Syrie, Kevin Chassin avait grandi dans la cité de Bourbaki, une cité nichée entre les Minimes et les Yzards où des jeunes du quartier l’ont vu succomber aux sirènes de l’Islam radical.

 

Au pied de la cité Bourbaki la nouvelle qui court sur le probable décès de Kevin choque les esprits de ceux qui l’ont côtoyé mais n’étonne pas non plus. Ceux qui l’ont connu ici ne décrivent pas un jeune homme recruté par internet ni en prison, ni sur un coup de tête mais bel et bien un homme déterminé qui était en voie de radicalisation depuis longtemps. «  Cela fait plus de 10 ans que Kevin s’est mis dans la religion en appliquant toutes les règles de l’Islam au départ, tant qu’il allait à la mosquée des Yzards ça allait mais il s’est radicalisé quand il a commencé à fréquenter la mosquée de Basso Cambo où pour moi pour moi il a fait de mauvaises rencontres et s’est fait embrigader »,  nous confie Hakim un jeune de la cité Bourbaki.

 

 

Des recruteurs dans les cités

Une pression de certains recruteurs que ressentent de plus en plus les jeunes dans les quartiers au quotidien. «  La veille de son départ il y a 1 an quand il a dit à des amis demain je pars en Syrie au départ personne ne l’a cru, en fait il l’a fait et il est allé jusqu’au bout de son histoire et c’est là que l’on voit vraiment de quoi sont capables ces gens qui lavent le cerveau aux jeunes dans les cités tout ça pour aller combattre avec Daesh et en faire des bombes humaines », regrette le jeune homme.

 

 

Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici