Accueil Articles Aéroport : Georges Méric désire que les acteurs locaux rachètent les parts de l'Etat

Aéroport : Georges Méric désire que les acteurs locaux rachètent les parts de l’Etat

Session extraordinaire du Conseil Général le 15 février 2013. Photo / Crédit Gaelle Avan CG31
photo toulouse infos

Lors de sa première séance plénière le Conseil départemental, sur proposition du groupe majoritaire, a rappelé son opposition à la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Le Président Georges Méric a  annoncé en séance une initiative  qu’il vient d’engager.

 

Le président a saisi  par courrier le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse, le Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et le Président de Toulouse Métropole en les invitant à participer à une table ronde des actionnaires publics locaux ayant pour objectif de se mettre en capacité de proposer à l’État de lui racheter les 10,01 % de parts qu’il possède encore.

 

“Notre objectif est clair : l’aéroport doit rester à majorité publique.” a déclaré le Président du Conseil départemental ajoutant “pour cela, le Conseil départemental prend ses responsabilités en souhaitant instaurer une dynamique commune entre les différentes actionnaires publics locaux afin de racheter à l’État les 10,01% de part qui lui reste. Cette voie représente la meilleure garantie pour maintenir un contrôle public et garantir un développement équilibré de notre aéroport.”

 

Une démarche qui va dans le  sens  du collectif contre la privatisation de l’aéroport qui avait saisi  le Tribunal administratif le 7 avril afin d’être autorisé à se substituer aux collectivités locales.

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici