Accueil Articles Une Pendant l’été, les travaux vont redoubler à Toulouse

Pendant l’été, les travaux vont redoubler à Toulouse

Des difficultés de circulation sont à prévoir cet été à Toulouse.  Pour limiter les embouteillages et les gènes occasionnées aux toulousains, le Grand Toulouse profite de l’accalmie du trafic durant les mois d’été pour engager un certains nombres de travaux. Ces derniers entraineront de nombreuses modifications de circulation.

 

« Traditionnellement, on sait que les travaux se font l’été » explique Joël Carreiras, président de la commission transports et déplacements à la mairie de Toulouse. « Nous tenons vraiment à mettre à profit la baisse du trafic pendant l’été pour que les travaux se fasse dans un environnement plus sur ». Bernard Marquié, vice-président de la commission déplacements et transports ne tarde pas à lui emboiter le pas et à mettre les choses au clair. « Il est évident que ce n’est pas pour le plaisir que l’on fait des trous, c’est parce qu’on essaye d’améliorer les choses. Tout ça s’entretient, se complète, se modernise » insiste t-il.

Si certains travaux seront finis pour le mois juillet, comme la rue Lafayette et une partie du Square Charles de Gaulle, d’autres vont s’éterniser bien après la fin des vacances, « la Rue Alsace Lorraine sera entièrement finie et fonctionnelle dans 1 an » déclare Bernard Marquié.

Une autre question se pose quant à la circulation des vélos pendant les travaux. La politique cyclable se développe, avec en 2012, une étude au cas par cas de tous les carrefours de la ville rose visant à mettre une nouvelle signalétique pour les vélos dans le code de la route. Selon Joël Carreiras « si ce changement est validé il faudra que ça marche dans les deux sens. Le cycliste devra prendre ses responsabilités et respecter le code ».

Pour une meilleure information sur les travaux, le Grand Toulouse a même innové en créant l’application Toulouse Bouge. Disponible gratuitement, elle permet de consulter la liste des travaux, l’état de la circulation, la liste des parkings et emplacement privés les plus proche, et d’avoir les alertes trafic grâce à la géolocalisation. Toulouse Bouge va certainement évoluer avec, notamment une carte des VélÔ Toulouse et les voix cyclables ou encore la liste des emplacements auto-partage. « C’est un devoir que d’accompagner les gens. Toulouse va être le chef de file, il n’y a aucune ville en France qui propose une appli dédiée uniquement à la circulation et on invite toutes les grandes communes à nous suivre » termine Joël Carreiras.

 

Soulignac Lisa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici