Accueil Articles Une Les maisons de la citoyenneté, « un symbole de la démocratie locale »

Les maisons de la citoyenneté, « un symbole de la démocratie locale »

La première maison de la citoyenneté, située dans le secteur Sud-est, a été inaugurée ce mercredi. Photo / CTILa ville de Toulouse veut développer une démocratie de proximité dans ses quartiers. C’est dans cette optique que d’ici 2015 six Maisons de la citoyenneté ouvrirons leurs portes. La première d’entre elles, située dans le secteur Sud-est, a été inaugurée ce mercredi en présence du Maire de Toulouse, Pierre Cohen.

 

Située dans d’anciens locaux militaires, cette première maison de la citoyenneté a vocation d’être un lieu ressource pour les quartiers du Pont des Demoiselles, de Montaudran, de La Terrasse, de Rangueil, de Sauzelong Pech-David, de Pouvourville, de Saint-Michel, du Busca, d’Empalot et de Saint-Agne. « Nous inaugurons aujourd’hui un symbole de la démocratie locale » a déclaré hier Pierre Cohen lors de son discours. « Nous souhaitons une autre perception sur la relation entre les élus et les habitants dans une ville aussi grande que l’est Toulouse ». Le maire de la ville rose a insisté sur le fait que les habitants ont eu leur mot à dire dans la construction de ce projet. « Nous avons apprécié la justesse des propositions des habitants. Et ça ne s’arrête pas là, car 300 000€ par an sont mis à dispositions des quartiers  pour des aménagements du quotidien. Là encore, se sont les riverains qui décident comment les utiliser ». Le maire prend l’exemple du secteur Sud-est où des jeux d’enfants, des jardins, des locaux pour les séniors ont été construits. Mais aussi de la mise en service du « Noctambus », à la demande des jeunes toulousains.

 

Une mairie prés de chez vous

Ces maisons citoyennes sont en quelque sorte des « mairies annexes » où l’accès aux démarches administratives sont facilitées. Par exemple, un retrait de dossier de mariage, une première inscription en école maternelle, une carte de transport sénior, un passeport biométrique peut être effectué au sein de l’établissement. Un accès direct à un avocat généraliste ou un conciliateur est aussi prévu. Certains y trouvent des avantages, comme Christiane, habitante du quartier Saint-Michel, qui apprécie cette proximité. « Avant j’allais chercher ma carte sénior à la Mairie mais je le ferai ici dorénavant. Il faudra s’y habituer ». D’autres, comme Janie, ne comptent pas changer leurs habitudes pour autant, « j’habite derrière le jardin des plantes, la distance est la même jusqu’à la Mairie au Capitole. Je continuerai donc à m’y rendre ». La prochaine Maison Citoyenne à être inaugurée sera celle du secteur Rive Gauche en début 2013. Elle prendra pour local les anciens bâtiments de la police municipale.

 

Soulignac Lisa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici