Accueil Articles Une Métronum : « 60 à 80 artistes toulousains et internationaux devraient s’y produire tous les ans »

Métronum : « 60 à 80 artistes toulousains et internationaux devraient s’y produire tous les ans »

Le Métronum, nouvel espace dédié à la création et à la diffusion des musiques actuellesÉquipement inédit par sa conception même, Le Métronum, nouvel espace dédié à la création et à la diffusion des musiques actuelles, a ouvert ses portes à Borderouge, dans un quartier en plein développement. « Cette nouvelle scène marque une étape importante dans l’engagement de la Ville en faveur du domaine musical. »

 

« Nous avons effectué une synthèse de ce que sont les salles de musiques actuelles en France afin d’en retirer un maximum d’enseignements profitables à la mise en œuvre du Métronum », explique Hervé Bordier, porteur du projet. Cet immense cube gris d’une surface totale de 2 300 m² constitue un « équipement particulier dans sa fonctionnalité. Chaque espace a été pensé pour répondre à un besoin, un usage » ajoute le directeur du pôle des musiques actuelles de la ville. Composé d’une grande salle de concert de 600 places, d’une scène spécifique aux artistes en résidence (« music Box ») et d’une partie bureaux pour l’équipe en charge d’administrer le lieu, le Métronum met également à la disposition des artistes locaux un centre de ressources « qui permettra aux amateurs comme aux professionnels de se documenter », un ensemble de locaux de répétition, un studio d’enregistrement ainsi qu’un pôle bureaux et salles de réunion « destiné aux porteurs de projets associatifs réunis au sein du cluster MA Sphère ».

 

« Le Métronum est un outil essentiel pour Toulouse »

« On est sur une ville qui mérite particulièrement d’avoir un lieu de ce type », explique Hervé Bordier. « Ici, il y a une culture, une pratique musicale incroyable », continue le directeur du pôle des musiques actuelles qui souligne l’importance de la promotion des artistes locaux. « Nous avons rassemblé quatorze structures de la filière toulousaine des musiques actuelles. À la fois laboratoire et véritable écosystème des musiques actuelles, elles sont parties prenantes du projet et ont participé à la phase de concertation préalable à l’ouverture du Métronum, sous la forme de groupes de travail conduits par le pôle structurant régional des musiques Avant-Mardi ».

Ouvert aux associations, aux producteurs locaux mais également nationaux, le Métronum, avec une capacité maximale de 600 spectateurs, « a été pensé pour ne pas interférer avec les capacités d’accueil des autres lieux de spectacle de la ville », déclare Hervé Bordier qui espère rapidement proposer « un concert par semaine en moyenne ». « 60 à 80 artistes toulousains et internationaux devraient se produire sur la scène du Métronum tous les ans », assure la Mairie de Toulouse.

 

Guillaume Truilhé et Téo Henriet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici