Accueil Articles Sport Les Hocklines dominent Paris

Les Hocklines dominent Paris

hocklines toursBelle opération des Hocklines de Toulouse, en match aller de la petite finale N1. Avec une avance confortable de quatre buts au terme de la rencontre (8-4), ils mettent une option sur le podium.

 

Brillant face aux Parisiens, le gardien Raphaël Vincent temporise l’euphorie : « Quatre buts peuvent partir très vite au hockey. Le match retour est loin d’être gagné. Paris XIII va sérieusement nous attendre. »

Physiquement éprouvant pour les deux équipes qui terminent la rencontre exsangues, cette première phase aurait longtemps pu basculer d’un côté comme de l’autre. Les tentatives de monter à la cage se soldent par des échecs durant les dix premières minutes avant que les Parisiens n’ouvrent le score. Toulouse remonte rapidement à la marque par Lionel Tarantino avant que ce dernier n’offre le point d’avance d’un puissant tir à mi-terrain. (2-1).

Au retour des vestiaires, les Hocklines vont sévèrement débloquer le compteur. A peine 10 secondes après la remise en jeu, Kevin Bonnegarde donne le troisième point sur une reprise. Les Corsaires parisiens vont alors peu à peu perdre leur sang froid. Les deux concurrents jouent dans un état d’esprit proche : l’envie et la fougue prédominent.

Mais les Toulousains s’en sortent le mieux en faisant preuve de fulgurances de fond de jeu que les Parisiens peinent à développer. Et portés par un public scandant les noms des principaux buteurs du soir (l’international Jonathan Ostré et Lionel Tarantino, trois buts chacun), les Hocklines vont délivrer de précieuses minutes durant un festival de buts. Un rythme qui faiblira en même temps que la défense, trop confiante, baissera la garde.

Paris cueille Toulouse à deux reprises avant que Jonathan Ostré ne remette les pendules à l’heure. Nerveux et acculés, les adversaires poussent à la faute, jouent la provocation et le physique mais se font tout aussi lourdement sanctionner : il ne restera plus que quatre joueurs sur le terrain pour la dernière minute du match.

Plus prudents en fin de jeu, les Hocklines ont dominé le sujet avec un début de maturité qu’on ne leur connaissait pas encore. Et qu’il leur faudra conserver pour ramener la médaille, le 5 juin.


Baptiste Ostré


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici