Accueil Articles Société Pierre Cohen « fier » des 2237 logements sociaux réalisés en 2011

Pierre Cohen « fier » des 2237 logements sociaux réalisés en 2011

Logement sociaux de la Colomberaie à Ramonville.Avec 2237 logements bâtis en 2011, la ville de Toulouse a presque atteint les 20% de logements sociaux qu’elle s’était fixée. La croissance démographique de la métropole toulousaine s’accélérant, et la crise touchant de plein fouet le pouvoir d’achat, la communauté urbaine s’est donc engagé pour garantir ce bien de première nécessité qu’est le logement.

 

Toulouse ayant une forte augmentation démographique chaque année, la communauté urbaine de la ville, en partenariat avec le Groupement Départemental HLM de la Haute-Garonne, réponds donc aux besoins de logements sociaux. Près de 3 000 d’entre eux ont ainsi été construit en 2011, dont 2 237 riens qu’à Toulouse. Pierre Cohen a donc quasiment relevé le défi de 20% de logement sociaux dans la ville rose, et s’en dit « fier ».

« Nous sortons de trois années complexes et intenses », exprime Pierre Cohen, maire de Toulouse. Il a donc pris la responsabilité de réhabilitation et de rénovation des logements dégradés très au sérieux. Considéré au-delà du quantitatif, la qualité est également présente dans ces nouveaux logements en intégrant l’économie d’énergie et le développement durable. « Le pouvoir d’achat des citoyens est lié au prix de la consommation d’énergie », explique-t-il.

Une baisse des réalisations des logements étudiants sont prévus, car les constructions effectuées ont été accélérées. Une étude avec le CROUS va être réalisée pour savoir si les étudiants ont réellement besoin de plus d’habitats. Des projets réservés à la jeunesse sont en cours de finalisation. L’idée est de rassembler dans des habitations des étudiants et des jeunes salariés afin de créer une mixité sociale. Un projet d’action sociale de colocation étudiante est également sur le point de voir le jour, en partenariat avec l’AFEV. Pierre Cohen confie que le défi d’atteindre 25% de logements sociaux d’ici 2015 sera difficile. Mais, il s’accorde à dire que ces logements « sont une vraie valeur ajoutée » pour la communauté urbaine.

Une charte a été signée entre la Communauté urbaine du Grand Toulouse, représenté par Pierre Cohen, et le Groupement Départemental HLM de la Haute-Garonne, représenté par sa présidente Maryse Prat. Cette charte de la qualité d’usage des logements engagent les opérateurs sociaux  à développer des éléments de qualités d’usage économes afin de favoriser le bien-être et de maintenir des logements agréables.

 

Charles Monnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici