Accueil Articles Culture Exposition « l’image et le pouvoir » au musée St Raymond

Exposition « l’image et le pouvoir » au musée St Raymond

L'image du buste n’est pas faite à la légère, elle est codifiéeJusqu’au 18 mars, le musée des antiques romaines Saint-Raymond propose une exposition intitulée « L’image et le pouvoir : le siècle des Antonins ». À travers une collection de bustes et de pièces de monnaie, elle cherche à montrer le rôle que joue l’image pour permettre à l’empereur d’asseoir son pouvoir.

 

Depuis le 18 novembre, le musée accueille l’exposition temporaire « L’image et le pouvoir ». Celle-ci présente une série de portraits d’empereurs romains du 2e siècle ap. JC à travers des bustes et des pièces de monnaie. Pour l’occasion, Toulouse s’est fait prêté des œuvres appartenant à des musées européens comme Séville ou Hanovre. Ces pièces s’ajoutent à la collection de bronzes et de marbres déjà présente à Saint-Raymond.

Le musée rassemble sur 2 salles des portraits d’empereurs et d’impératrices de la dynastie des Antonins ainsi que de nobles et hauts fonctionnaires restés anonymes. Les Antonins ont été rendus célèbres grâce à des empereurs tels que Trajan, Hadrien ou Marc-Aurèle. « Par leurs actions, ils ont permis l’apogée de l’empire romain. On caractérise ce siècle d’âge d’or », raconte Pascal Capus, commissaire de l’exposition.

La collection cherche à montrer le rôle de l’image dans la construction du pouvoir. Au 2e siècle l’empereur est représenté par des bustes et sur les pièces de monnaie. Ce sont des moyens de communication qui lui permettent de diffuser l’image qu’il veut donner de lui. L’image n’est pas faite à la légère, elle est codifiée. Un traitement particulier est réservé aux tenues et coiffures que portent les représentants du pouvoir. Concernant la tenue, le sujet peut être représenté en habit militaire. « Dans ce cas la fonction militaire qui est une forme de virilité, est mise en avant », explique Pascal Capus. Mais il peut aussi être représenté torse nu tel un héros grec, « il est alors vu comme un dieu ». Les bustes et les pièces de monnaie sont donc des outils de propagande, destinés à transmettre les valeurs défendues par l’empereur. La monnaie est le 1e médium de diffusion car elle circule plus facilement et en quantité.

 

Angela Koslowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici