De l’usine à la scène, itinéraire d’un ex-employé Freescale

📁 Portraits 🕔05 mars 2012

Marc Desangles vient de lancer son premier album.

Marc Desangles, une passion devenue réalitée. En Novembre dernier, le toulousain auteur compositeur sort son premier album solo intitulé « Beyond the ruins » au style rock et pop british. Rencontre avec cet amoureux de la musique.


Marc Desangles est né à Toulouse en 1961. Cet ancien employé de l’entreprise Freescale suit aujourd’hui une formation chez Airbus comme technicien préparateur. « Je n’ai aucune difficulté à rebondir, je suis de nature très positive. » affirme-t-il. Cet homme à l’allure rock-and-roll mène une vie normale, mais depuis son adolescence, il est passionné de musique. « J’ai la musique dans le sang, c’est une vrai passion » s’enthousiasme-t-il. Dans sa jeunesse il fonde son premier groupe de rock, il est alors bassiste, et ne s’imagine pas chanteur. Ce n’est que plus tard, qu’il prendra des cours de chant avec un professeur de l’orchestre du Capitole. À partir de ce moment-là, « le chant est devenu pour moi un instrument ». La musique est pour lui un moyen de s’exprimer, de s’évader. Une passion qui lui permet de réaliser son rêve, enregistrer son propre album.

 

« Ce n’est que du bonheur ! »

« Je voulais faire un album professionnel. » C’est avec l’aide de son ami Stéphane Deriau Reine, arrangeur et directeur artistique, qu’il mettra plus de 9 mois à réaliser son projet. Marc Desangles enregistre « Beyond the ruins » , soit « Au-delà des ruines ». « J’ai choisi ce titre car quel que soit les problèmes rencontrés, la vie continue » raconte-t-il. Ses textes sont écrits en français et en anglais, « le français pour mes racines, l’anglais pour la mélodie et pour donner un ton british à ma musique». Beyond the ruins se trouve actuellement en vente à la Fnac. Marc Desangles profite de sa nouvelle notoriété. On le verra prochainement sur France 3 et il ira peut être à Dallas aux U.S.A dans une émission de radio consacré à une soirée pop rock. Malgré tout, le chanteur garde les pieds sur terre, «  je ne désire pas quitter mon travail, pour l’instant la musique reste une passion ».

 

Céline Gaston

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *