Accueil Opinions Et Luzenac s'en est allé, sans tambours ni trompettes...

Et Luzenac s’en est allé, sans tambours ni trompettes…

aller Luzenac crédit Frédéric Jordan
Image d’illustration. Photo / Crédit Luzenac Frédéric Jordan

Le ballon rond a mal tourné pour la valeureuse équipe Une du Club de Football de Luzenac-Ariège-Midi-Pyrénées (LAP). En effet, les joueurs de cette équipe, par leur jeu exceptionnel, ont réussi l’exploit de « monter » en Ligue 2 en juin 2014 mais…

 

Joie immense, grande fierté pour tout le club (joueurs et dirigeants), pour toute la ville de Luzenac, pour tout un département, l’Ariège et pour toute une région, Midi-Pyrénées que cette accession en Ligue 2 d’un village de 650 habitants. Articles de presse, radios, télévisions, ils étaient tout heureux de raconter leur belle aventure et leurs exploits sportifs … On allait voir ce que l’on allait voir, et les Clubs de ligue 2 n’avaient qu’à bien se tenir et à bien jouer dès la reprise… Car eux, savaient ce que s’entraîner et jouer veut dire, au prix de grands sacrifices dans leur vie de tous les jours !

 

On les a humiliés, bafoués, et obligés à jeter l’éponge

 

Le seul point qui pouvait poser problème était de jouer sur un terrain homologué, eux, qui déjà, ont joué cette année sur le terrain de foot de Foix (chef-lieu du département). Mais le Président du Stade toulousain et le staff s’étaient engagés à les accueillir à Ernest Wallon, en mettant en place une organisation précise. La Mairie de Toulouse, avec l’accord du TFC, mettait également à disposition, le Stadium. Tous les locaux étaient d’accord et tous étaient solidaires du « Petit Poucet »… quelle belle histoire … Mais c’était sans compter sur le blocage national de la LFP… Ligue de Football Professionnel…

Le mauvais feuilleton aura duré tout l’été ; on les aura baladés de réunions en prises de position diverses, jusqu’au Tribunal administratif, pour que le verdict finisse par tomber, avec le rejet du référé, alors que la Ligue 2 avait largement recommencé …

Difficile, dans ces conditions, de reprendre le fil de ce Championnat, alors les dirigeants ariégeois ont demandé leur réintégration en National… que nenni, on leur a proposé royalement la relégation en … CFA 2 !!! Autant dire qu’on les a humiliés, bafoués, et obligés à jeter l’éponge, qui n’a rien de magique, celle-là !!

 

C’est l’argent qui a prévalu sur le sport

 

Honte à vous Messieurs les Présidents Nationaux. Vous les avez sacrifiés, en prétextant que ce club provincial ne pouvait tenir le choc financièrement et qu’il risquait de devenir un boulet pour les autres clubs de Ligue 2 ! Dans ce cas précis, c’est l’argent qui a prévalu sur le sport !

Bel exemple pour tous les sportifs, jeunes et moins jeunes, scolaires, étudiants, ouvriers et même chômeurs qui se « défoncent » à l’entraînement, en semaine, et sur les stades le dimanche !!

Au-delà du sport, vous les avez mis à terre socialement parlant. Même le Secrétaire d’État aux sports aura été impuissant dans cette bataille de l’été et n’aura servi à rien… Le « système » national a laminé le vaillant Club de Foot de Luzenac et je pense que les mauvaises répercussions sont à venir …

Mais je souhaite que les amoureux du Sport en général, et du ballon rond en particulier, dont je suis, continuent d’aller vers tous les terrains où jouent les équipes, qu’elles soient d’Élite ou plus modestes, en famille, au milieu de tous les autres supporters, pour le plaisir, avec ce brin de sain chauvinisme !!! Malgré tout, j’aurai un gros pincement au coeur pour Luzenac, vous savez, ce Club de Foot rayé de la carte sportive…

 

Yvette Benayoun-Nakache

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici