Accueil Opinions Jean François Mignard Rentrée morose … mais il ne faut rien lâcher !

Rentrée morose … mais il ne faut rien lâcher !

Voiture de police
Image d’illustration. Photo / CTI

La rentrée 2014 semble ne pas être de tout repos ! Au plan international, les bruits de bottes en Ukraine, le développement des théocraties meurtrières et l’impuissance récurrente des démocraties incitent entre autres peu à l’optimisme…

 

Plus près de chez nous, autisme politique et arrogance économiste, pantalonnades fiscales et financières des uns et des autres délitent toujours plus l’image d’un monde politique fermé sur lui-même. Celles et ceux qui avaient eu la naïveté et la faiblesse de penser que ça irait mieux en chassant les « pourris » goûtent aux délices vénéneux et nauséabonds de la gestion Front National : vous avez aimé les Mégret à Vitrolles, vous adorerez  Fabien Engelmann à Hayange ! Rien de très plaisant là non plus …

 

Et Toulouse ?

A Toulouse la plus très nouvelle équipe municipale met en œuvre ses promesses, particulièrement en ce qui concerne la sécurité, urgence absolue car, à en croire, la ville serait devenue un vrai coupe gorge. Alors, au mépris du respect de la dignité et de la liberté des personnes, sans concertation un tant soit peu élaborée on taxe les prostituées (38€ l’amende !), on ne vaccine plus les chiens des SDF, on investit massivement et chèrement dans la caméra-qui-prévient-et-qui-traite … en attendant d’autres mesures qui, on peut en juger sur pièce, feront chuter vertigineusement les faits de délinquance. Si, si, on vous l’assure !

C’est de tout cela, et au-delà si affinités que je me propose de traiter dans ce billet que vous pourrez lire ici régulièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici