Accueil Opinions Gold 31 Cocktail d’été de gold31 : Un veyr-moud dry sinon rien !

Cocktail d’été de gold31 : Un veyr-moud dry sinon rien !

Cocktail d’été de gold31 : Un veyr-moud dry sinon rien !Sur l’étagère la plus haute de mon bar de salon sont alignés tels des trophées, des flacons aux reflets d’or ornés chacun, de têtes sculptées, à l’effigie de nos politiques locaux. Ma femme abhorre ces babioles kitsch à souhait, mais de mon côté j’aime assez cette faute de goût qui vient rompre l’harmonie de la pièce.

 

Le prix de ces élixirs, fioles et onguents, dont certaines étiquettes ont été décollées par le temps (un peu comme le sont en ce moment les affiches de madame de Veyrac, mais pour d’autres raisons)…  oscille entre 500 et quelques milliers d’euro la dose (c’est-à-dire peu ou prou l’équivalent du prix qu’il vous en coûterait pour faire figurer de nos jours votre nom, sur certaines listes électorales, en vue des municipales.).

Préférons un geste noble à la quête, mes amis! Et levons ensemble “un coude d’honneur” autour d’un drink de mon cru, baptisé pour la circonstance : le Veyr-moud dry, authentiquement inspiré des Cocktails-Martini de l’oncle Sam.

 

Recette du Veyr-moud dry de Gold31:

Inutile de mettre un verre martini (verre à col large) “à givrer” au congélateur, comme le préconise en général toute recette traditionnelle de cocktails aux USA. (Précaution inutile en effet, puisque pour ce qui concerne nos municipales, chacun le sait, les verres sont chez nous, givrés naturellement).

Munissez vous plutôt d’un bon shaker, comme vous en trouverez peut-être encore dans certaines fédérations dignes de ce nom (même si l’argenterie du temps de Chirac, ce temps béni où le RPR comptait plus de 700 000 adhérents, a été remplacée depuis belle lurette à l’UMP, par de l’inox, voire par de l’alu).

Dans votre shaker d’alu à cent sous donc, ajoutez quelques glaçons, puis un dé à coudre de martini dry, ou mieux encore, quelques gouttes de bouscatel’s (apéritif local nettement plus amer).

Shakez rapidement et jetez votre drop de bouscatel’s à travers le filtre, jusqu’à la dernière goutte. (vos glaçons restés dans le shaker seront alors imbibés d’une légère touche d’amertume, sans pour autant gâcher votre mixture à venir).

 

Verser ensuite dans l’ordre:

1/3 de cointreau, ou à défaut 1/3 de veyrek triple sec (moins compatible, moins sucré, mais bien plus raide que le premier, et plus facile à trouver en ce moment sur les marchés, comme en atteste une récente campagne de pub).

 

2/3 de vodka Moudenchko (attention, malgré ce qu’en disent certains critiques, la vodka Moudenchko, malgré son apparente absence d’odeur et de saveur, est néanmoins très titrée, et peut vous donner un sérieux coup sur le casque! Certains connaisseurs la classeraient même en ce moment: N°1.

Presser ensuite un demi citron vert de la région de Bolzano, réputé pour être acide et doux à la fois. (facultatif vu le peu d’effet).

Sortez votre verre givré naturellement, tordez-y délicatement à l’intérieur un twist de zeste de citron jaune d’appellation D.L.C (De Lattes Contrôlée…garanti sans pesticides).

Versez enfin une large mesure de jus de cranberry, aussi rouge que le sont les célèbres foulards de la région de cholet (ou de chollet, les deux sont admis),

Skakez frénétiquement votre mixture sur un air de Rap du groupe Déké Déké, avant de verser celle-ci sans plus tarder dans votre verre à larges bords.

Le premier cocktail, vous laissera dubitatif…le second légèrement illuminé…

Mais croyez-moi, vous voterez définitivement pour celui-ci, dès la troisième rasade!

Pour autant, arrêtez-vous là…à partir du quatrième verre, vous pourriez sans que l’on vous prévienne, redevenir lucide, et sombrer alors dans la déprime.

Tchin-Tchin !

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

10 Commentaires

  1. Un joyeux alchimiste mijotant contre le coup de barre des “amis” à l’alcool triste, réunis au salon de l’allégorie coulant à flots ! On rit à gorge déployée.
    Peu importent les flacons usés du l’expert en cocktail pourvu qu’en sorte l’ivresse afin de noyer son chagrin du petit train train politicien sans entrain.
    Que ces effigies gisantes et délavées continuent à chiner si notre âpre rappeur des maux nous fait entendre la harpe de son Tchin-Tchin, destinée aux harpies qui chipotent comme des chipies.
    Nous trinquons avec ce Rabelais des temps modernes, on boit du petit lait à la lecture de cette beuverie anti-veulerie.
    Quand le champagne est parti, il y a la bulle du dessin et la fulgurance d’un texte explosant toute chape de plomb.
    Champagne l’artiste ! Et chapeau de tenter d’ôter les oripeaux des vielles peaux avec un peu d’eau de vie ! C’est un kirsch chic et kitsch. Un breuvage breveté Gold31.

  2. Un été à la campagne avec une divine Montagne:
    “Je ne puis assurer mon objet: il va trouble et chancelant, d’une ivresse naturelle. Je le prends en ce point, comme il est, en l’instant que je m’amuse à lui” (Montaigne alias Gold 31).
    Et moi avec, grâce à ma “teigne” préférée et son breuvage des Dieux, sa rituelle allégorie qui nous rend addict…
    Oh my God !

  3. Ne perds pas ton énergie a secouer Moudenc et sa bande, ils le seront assez et naturellement aprés la défaite.
    Je te rappelle nos échanges sur ce sujet, mécaniquement sauf grave erreur de cohen, le socialo sera réélu. Ceux qui ne l’ont pas compris, ne comprennent rien à la psychologie de l’électeur, dommage pour eux puisque ce sont ces électeurs qui votent. N’oublies pas non plus le petit coup de pub du gouvernement qui fera miroiter une reprise virtuelle de l’économie et des chiffres de croissance non moins virtuels. Cette mise en scène fait partie de l’ensemble des superfuges que je dénonce à gauche comme à Droite, depuis des années, la cangrène de la Patrie, la démocrasseuse.

  4. Ah gold, que ne m’avez-vous pas prévenu plus tôt! J’en étais déjà à mon
    quatrième cocktail, tant votre recette m’avait séduit, quand j’ai lu
    votre recommandation en fin d’article de ne pas dépasser trois canons
    coup sur coup.
    Trop tard. Je suis cuit! Qui me sortira à présent de ma déprime? Dois-je
    me rendre chez les alcooliques anonymes? Gold, de grâce, aidez-moi!

  5. Réponse de Gold31 à Gilles Bérard

    C’est bien mon cher Gilles, pour les raisons que tu invoques, que j’essaie effectivement de secouer le shaker local comme je le fais, dans un ultime espoir : celui d’y mettre tous nos politiques, du Centre au Centre-Droit, afin qu’ils réalisent enfin quelque chose de cohérent et de buvable.
    Le pire étant que nos représentants eux-mêmes, nous fassent comprendre qu’ils n’en ont rien à secouer…ou pire encore : qu’une place dans l’opposition municipale leur conviendrait une fois encore!

  6. Réponse de gold31 à Lasserre :

    Mon cher ami, au point où vous en êtes, et si vous ne devez pas prendre le volant, je n’ai qu’un conseil à vous donner : “continuez”! Peut-être finirez-vous, arrivé à un certain stade, par sombrer dans l’hilarité la plus totale, ce que je vous souhaite de tout coeur.

  7. Bien, très bien le cocktail mais je pense qu’il manque un petit rien qui fait la différence, vous savez ce qui met du peps au breuvage : ” les épices” oui, ce tout petit pourcentage 1, 2 voir 3 % qui à Toulouse fait la différence…..Aujourd’hui il est considéré comme inexistant par nos leaders pourtant depuis des mois il est à l’œuvre, il fait la une des médias, il résiste, il veille, il refuse le changement de civilisation, il dit au gouvernement stop arrêtez vos “conneries” et aux élus pour 2014 ne mariez pas les homos et faites valoir la clause de conscience sinon “les épices” resteront dans le bocal et le cocktail sera insipide. Les consignes sont passées dans tous les réseaux, je puis vous assurez que toutes les épices ont fait allégeance et les bons républicains respectueux de cette loi inique resteront dans l’opposition. Dans la vie politique il faut savoir faire face même à son propre camp .

  8. Voilà un cocktail qui va espérons le, remettre les idées à l’endroit de certains de nos politiques qui ne supportent pas le mélange des genres. La droite à Toulouse a-t-elle réellement le choix? Certainement pas.
    Oui Gold, plutôt qu’une vodka pure, je préfère moi aussi l’exotisme de vos cocktails. C’est plus ludique, on a l’impression que c’est moins soulant, et c’est franchement bien meilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici