Accueil Opinions Gold 31 Municipales 2014 : Moudenc et De Veyrac oseront-ils braver la loi des séries ?

Municipales 2014 : Moudenc et De Veyrac oseront-ils braver la loi des séries ?

Moudenc et De Veyrac oseront-ils braver la loi des séries ?Christine de Veyrac et Jean Luc Moudenc oseront-ils affronter ensemble, un virage A foun dé cawayt (traduisez par : un virage à fond la caisse) pour les municipales de 2014 ?

 

C’est curieux, et je ne sais pas si vous l’aviez remarqué comme moi…mais Christine de Veyrac et Jean-Luc Moudenc sembleraient n’avoir eu pour seul point commun (jusqu’à ce jour) pour les municipales à venir, que la naissance prochaine (coûte que coûte à l’impôt citoyen)…d’un TGV entre Toulouse et Paris. (eux qui, comme je l’ai déjà dit, prennent sans doute plus souvent l’avion que le train, de par leurs obligations professionnelles au service des citoyens que nous sommes, nous, qui plaçons tous nos espoirs entre leurs mains).

La récente catastrophe hélas, survenue à St Jacques de Compostelle, risquerait fort de mettre un point d’orgue à ce que nous aurions pu espérer (les uns comme les autres), être « un petit bout de semblant de début de commencement de rapprochement »…entre ces deux ennemis héréditaires d’hier et d’aujourd’hui.

Tûûûût ! Un virage manqué en terre Ibérique, une catastrophe injuste et sans nom qui nous frappe en plein coeur, et voilà que tout est à repenser.

Mais alors, si la décence (comme la prudence) incitait désormais nos deux députés (l’une européenne, l’autre national) à éviter d’aborder l’idée même d’un nouveau TGV par les temps qui courent…de quel autre projet pourraient-ils bien nous parler, qui soit de nature à nous faire penser qu’une communion d’esprit est encore possible entre ces deux êtres là ?

Réponse :

« Faire la quête! »

« Mais bon sang…mais c’est bien sûr! »

Entre une UMP à l’agonie qui fait la quête au quotidien pour renflouer ses comptes, et l’UDI qui n’est pas sure pour sa part de réaliser un score de 5% à Toulouse (laquelle UDI prendrait dans ce cas le risque insensé de ne pas se voir remboursée de ses frais de campagne)…cela pourrait créer effectivement des liens d’un nouveau genre!

A ces compagnons de misère, ces hommes et ces femmes politiques qui sont mes amis, et qui comme nous, pauvres citoyens que nous sommes, vivent la bohème en ces temps difficiles, je propose « d’unir nos maux ».

Oui, unissons-nous dans la douleur!  C’est là notre chance.

Car c’est lorsque le ventre crie famine, que le génie politique exulte !

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

10 Commentaires

  1. Il serait intéressant de préciser que JLM a réagi au TGV deux semaines après que De Veyrac est lancée une pétition … ! Comme sur bcp d’autres sujets

  2. “Le Monde finit toujours par vaincre l’Histoire” (Camus).
    Rappelez-vous la fameuse fête du 14 juillet sur France 2. Certes, elle avait pour finalité de célébrer notre fierté nationale indéboulonnable, sous le patronage de l’éphémère” fil de fer” Hollande.
    Par un sublime retour du refoulé, s’est Révélé alors, grâce à un dispositif technique multipliant les regards caméra, dont certains en hauteur, à même le ciel, un spectacle hallucinant: une infime épingle en érection, symbole de puissance phallique dérisoire, tachetée de Lumière(s) et encerclée par l’infini ténébreux du Cosmos, menaçant d’engloutir, à tout moment, une frange d’humanité fantomatique; feuilles mortes “désunies” du Champ – De…Mars attacks ! Tout cela magnifié par une remarquable programmation musicale. Amen à Carmen ! Fascinant…
    C’est ce regard-là que propose Gold31, en toute Conscience, Lui. On vénère ce combattant de l’ombre: un îlot de résistance lumineuse contre le néant de l’idiotie sidérale !

  3. Réponse de Gold31 à Jean-Faras

    Est-ce à comprendre, Jean, que selon vous, Christine de Veyrac avait un train d’avance sur Jean-Luc Moudenc?
    Il est vrai qu’elle avait annoncé sa candidature pour les municipales, avant ce dernier aussi…
    A vous entendre :
    Rien ne sert de courir ; il faut partir à point…(l’autre) partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit Furent vains : la Tortue arriva la première.
    Oui bon, mais admettez Jean, que tout cela n’est qu’une fable!

  4. Plutôt que de raser les pâquerettes à plus de 300 km/h en train, je
    pense effectivement que madame de Veyrac et Jean-Luc Moudenc devraient
    prendre un peu plus de hauteur en Montgolfière, comme le suggère gold31.
    Demander à nos femmes et hommes politiques régionaux, d’être capables de
    faire preuve d’une certaine hauteur de vue, est me semble-t-il tout ce
    qu’il y- a de plus légitime au regard de ceux qui comme nous, seront
    demain, en charge de les élire.

  5. Même si le jeu de l’analyse politique nécessite de comparer les qualités et défauts des uns et des autres, il est beaucoup plus important de prendre de la hauteur et de constater que Toulouse est la seule grande ville a ne pas avoir de TGV au point de déclarer que le TGV Paris-Toulouse est une machine à désespérer. Même si nous devons reconnaître que l’avion dessert parfaitement la capitale européenne de l’aviation, Toulouse doit poursuivre son développement et nos politiques divers et variés se doivent de prendre leurs responsabilités.
    Autre point, même si je soutiens clairement JL MOUDENC dans sa reconquête du capitole, il est clair que la division n’amènera rien de bon. les leaders de la droite et du centre à Toulouse ont donc quelques semaines encore. Gardons espoir pour qu’ils trouvent un compromis au nom de la Raison pour Toulouse.

    Jean-Louis CHAVOILLON
    Président de l’A.P.Ré
    http://www.apre.fr

  6. Le coût moyen d’une telle ligne serait d’environ 1, 5 milliards d’euros pour 100km, payés à moitié par les Régions et donc par leurs habitants. Combien de TGV rouleront vraiment à plus de 300 km/h sur l’ensemble de cette ligne avec un arrêt obligé à Montauban et à Agen ? Le projet de ligne à grande vitesse pour relier Paris à Toulouse ne pourra se faire que “via” Bordeaux pour des raisons de coûts et de densité de population. (Imaginez le coût d’une ligne à grande vitesse qui traverserait le massif central ! Beaucoup trop de ponts de viaducs et de tunnels! Le tout, pour très peu de population (Brive Limoges et Cahors ne figurant pas hélas dans le palmarès des grandes métropoles). Allons messieurs les politiques, sachons raison garder.

  7. Comparer Christine de Veyrac à Jean-Luc Moudenc c’est mal la connaitre. L’une a une culture politique au sens noble elle a fait des études pour celà, l’autre petit journaliste provincial n’est qu’un politicard de seconde zone. Partant de là il ne peut y avoir rapprochement avec la médiocrité, Toulouse mérite beaucouop mieux. Il serait donc grand temps que les amateurs de sondage et de rêves à carrière politique se ressaisissent et rejoignent le camp de l’excellence celui qui préfère promouvoir le Toulouse grande ville européenne tournée vers le monde plutôt que le Toulouse des tramways comme Cohen le fait deja trés bien.

  8. Gold31 à Gilles Bérard

    Mon cher Gilles, je connais trop votre attachement à CDV (pour vous avoir vu à l’oeuvre lors de sa campagne pour les européennes), pour comprendre parfaitement l’admiration que vous lui témoignez, laquelle vous honore. Pour autant, le cursus de JL Moudenc n’est pas négligeable non plus. (Allez simplement sur Wikipédia, tapez JL Moudenc, vous serez surpris). Qui est médiocre qui est intelligent? Et du reste ne passe-t-on pas d’un état à l’autre, quelque soit le sens d’ailleurs, au cours d’une vie? L’intelligence en politique, c’est aussi admettre sa faiblesse dans un rapport de force. Je ne pense pas que CDV puisse l’admettre un jour. alors intelligence, médiocrité…la limite est bien ténue.

  9. Je pense effectivement que le TVG n’est pas la priorité actuelle des toulousains. Avoir un grand projet pour Toulouse c’est sans doute par les temps qui courent, penser au confort de vie de ceux qui vivent dans la ville, avant de penser aux privilégiés qui prendront le TGV Toulouse Paris par caprice plusieurs fois par semaine. Ben oui, plusieurs fois, sinon à quoi ça sert de tout bousiller si c’est pour le prendre qu’une fois par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici