Accueil Opinions Julien Faessel Municipales 2014 : le changement à gauche, c'est à Colomiers

Municipales 2014 : le changement à gauche, c’est à Colomiers

A Colomiers, la liste menée par Patrick Jimena risque de profondément ébranler les hiérarchies en placeColomiers, la deuxième ville du département sera probablement le centre d’un séisme politique à l’occasion des élections municipales de 2014. Sans préjuger du résultat, la liste menée par Patrick Jimena risque de profondément ébranler les hiérarchies en place, tant à Colomiers qu’au sein d’Europe Écologie dans la région. Son appel du 7 mai au rassemblement au-delà des partis est, en effet, une déclaration d’indépendance du groupe écologiste columérin qui entend ainsi décider seul de sa stratégie.

 

La ville de Colomiers fait ces derniers temps régulièrement la une de la presse locale à cause des dérives de sa section PS qui font assez facilement penser aux agissements des socialistes marseillais. Le groupe constitué autour de Patrick Jimena, depuis sa campagne victorieuse lors des élections cantonales, a comme principal point commun la volonté de lutter contre ces pratiques condamnables apparemment nombreuses dans cette citadelle rose. La perte en 2011 par le PS de ce canton théoriquement imprenable a été l’évènement politique local de l’année. Cette défaite oblige les socialistes à faire le ménage dans leurs propres rangs afin d’éviter d’être tous emportés par un coup de balai général. Cette épuration interne ne pourra que provoquer des frictions et des règlements de comptes qui risquent d’affaiblir la liste socialiste. Enfin, la liste Jimena ne manquera pas de mettre en avant les dossiers noirs de la municipalité sortante, qui selon les dires de certains, contiendraient des irrégularités graves. Il tentera également d’attirer sur sa liste les socialistes « propres ». Le Parti Socialiste est donc en danger à Colomiers, en risquant la division interne et un éventuel sentiment de ras-le-bol de la population vis-à-vis des « affaires ». Sans compter l’impopularité du gouvernement qui pénalisera toutes les listes socialistes de France.

 

« Colomiers : épicentre d’EELV en Midi-Pyrénées ? »

Poil à gratter du PS local, Patrick Jimena est également un cheveu dans la soupe verte. Il est le seul candidat écologiste ayant gagné une élection dans la région (les maires élus sur liste unique dans les villages de 300 habitant étant à part). Ceci ne peut qu’ébranler l’autorité des notables verts autoproclamés et dépendants des socialistes. Patrick Jimena bénéficie également d’un soutien militant. Il a su réunir autour de lui un groupe relativement nombreux. Ce groupe le suit dans sa dynamique, en se désolidarisant par exemple des élus municipaux verts accusés de cautionner les dérives de leurs collègues roses. Cette présence militante permet également une grande autonomie vis-à-vis des instances vertes toulousaines et régionales. Celles-ci sont dans des logiques classiques d’alliance avec le PS pour garder la place des élus sortants et ainsi garantir le pouvoir interne des notables en place. EELV est en effet devenu un parti conservateur, qui a comme principal but l’ascension sociale et la défense de l’intérêt personnel de ses cadres. Cécile Duflot en étant le meilleur exemple.

La stratégie de Patrick Jimena à Colomiers est donc en totale contradiction avec celle du reste du parti vert dans la région. L’objectif est clairement de prendre la place des socialistes locaux et de les chasser de la mairie. Au vu de la dynamique générale probable de l’élection municipale de 2014 (un recul du PS), cette stratégie va probablement faire de Colomiers l’épicentre d’EELV en Midi-Pyrénées, à la place de Toulouse. Un grand coup de balai risque donc d’être donné en 2014, à la mairie de Colomiers, et au sein des verts régionaux. À part les apparatchiks roses et verts accrochés à leur privilèges comme des moules à leur rocher, qui s’en plaindra ?

 

Chronique signée par Julien Faessel, ancien secrétaire d’Europe Ecologie les Verts à Toulouse que vous retrouverez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog http://julienfaessel.wordpress.com/.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

3 Commentaires

  1. A Colomiers, le choix sera vite fait.
    Un candidat UMP sympathique mais sans charisme, une candidate ou un candidat PS mouillé jusqu’au cou par les affaires et magouilles innombrables et un Monsieur de grande qualité, à la probité absolue, ni sectaire, ni dogmatique, l’excellent Patrick Jimena.
    L’avenir de Colomiers ne peut s’écrire qu’avec lui.
    Marre des voyous et repris de justice à Colomiers dont certains ont connu une fulgurante ascension dans les emplois publics (en grande partie liée à des relations de famille ou de concubinage).
    On dit tout ? Pas encore 🙂

  2. nous disons tout ou en partie !?!?! poursuivons Patrick JIMENA est certes l’avenir loyale d’une ville en pleine expansion comme Colomiers, certes les maguouilles ne manquent pas dans cette municipalité actuelle et valent bien leurs pesant d’or du service fumée de tranquillité mise en place juste avant les élections nous continuons et confirmons qui en a Marre des voyous et repris de justice à Colomiers dont certains ont connu une fulgurante ascension dans les emplois publics (en grande partie liée à des relations de famille ou de concubinage).

  3. Colomiers est la 2e ville de l’agglomération toulousaine et reste une ville morte ! Plus d’âme qui vive dans le nouveau centre ou l’ancien village (dont le centre historique a été rasé depuis belle lurette). Pas d’ambiance de petits cafés populaires ou de petits commerces sympas qui animent un peu la ville. Marre de cette foutue gauche-caviar qui gonfle les impôts des entreprises et des contribuables sans faire briller la ville comme cela devrait être depuis longtemps ! Pire, emploie des gens incompétents à ses services publics plutôt que de faire entrer les vraies personnes largement diplômées (et qui peuvent toujours attendre…). Marre de ce laxisme omniprésent et étouffant !
    Allez Patrick Jimena, bonne chance et bon courage ! Il y a du travail pour redresser tout cela…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici