Accueil Opinions Gold 31 Municipales 2014 à Toulouse : « une voyante m'a dit... »

Municipales 2014 à Toulouse : « une voyante m’a dit… »

Notre chroniqueur de droite JFV est allé voir sa voyante, et pour ce dernier, seul le retrait de Cohen peut faire gagner Moudenc. Photo / Crédit Gold31A l’occasion de la campagne des municipales, chaque semaine un chroniqueur politique nous fera partager « son regard » sur la bataille pour la mairie de Toulouse. Aujourd’hui, notre chroniqueur de droite « JFV » est allé voir sa voyante, et pour ce dernier, seul le retrait de Cohen peut faire gagner Moudenc. Quand la droite parle de la droite, cela donne ça…

 

« Un terrible cauchemar m’avait mis en transe la nuit précédente. Nu comme un ver, j’étais poursuivi par une banquière qui me proposait un prêt revolving, pour faire face aux futurs impôts d’un Pierre Cohen assuré d’être réélu en 2014. Traumatisé par ce rêve insensé, je décidai de me rendre au salon de la voyance.

Le lendemain, me voici donc assis en face de la première cartomancienne venue. Elle a quelque chose d’un transfuge de chez Michou, je me déleste prestement de 70 euros dans un bocal prévu à cet effet et attaque tout de go : alors qui tient les rênes pour 2014, Moudenc ?

« Non, une femme ! » répond la rombière. Je m’étrangle presque : Qui ça ? Christine de Veyrac ?  « Son nom est Françoise. Précise la matrone ». Ma réponse fuse : mais il n’existe aucune candidate de ce nom!  Dame Irma poursuit : « Elle n’est pas candidate, mais la femme d’un candidat. Ses initiales sont F.C ». Je la reprends: vous voulez dire F.C comme Françoise Cohen ? « Oui me dit-elle. Elle seule peut faire perdre son Cohen de mari en 2014 ».

L’extra-lucide me questionne à son tour: « dites-moi votre Moudenc, il n’aurait pas des oursins dans les poches, et un sérieux penchant pour l’intrigue ? ».

J’ose un oui timide avant de chuchoter sur le ton de la confidence: vous savez bien que si Cohen sème à tout vent, Moudenc a toujours privilégié pour sa part un endettement zéro euro pour Toulouse. Pingre ? Il l’est assurément ! D’ailleurs j’ai le souvenir d’un apéritif qu’il m’avait offert au Crown Plaza, dont il ne s’est financièrement jamais remis. Quant aux intrigues, il les préférerait dit-on, aux macarons de chez Hermé !

Ma réponse a illuminé le visage du transfuge qui conclut ainsi : «rassurez votre ami Moudenc, suggérez-lui à défaut d’union, d’organiser une Tea Party en tête-à-tête avec Françoise, s’il veut l’emporter en 2014».

J’ai depuis, transmis le message à l’intéressé, assorti d’une demande de remboursement de 70 euros ! »

 

Chronique signée par « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouverez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

16 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec monsieur Delaire. Rien n’est surréaliste en effet de nos jours, pas même l’idée que Cohen puisse ne pas se représenter. (on peut rêver n’est-ce pas gold, mais j’apprécie votre humour toujours aussi acide). Ce qui me chagrine tout comme vous, c’est qu’il nous faudrait une telle éventualité pour que le centre et l’UMP incapables de s’unir, gagnent les municipales. Effectivement, faute de Cohen en 2014, alors tout espoir serait permis. C’est désopilant de lucidité.

  2. Vous semblez oublier que lors des dernières municipales, Jean-Luc Moudenc a perdu de peu face au candidat Pierre Cohen. Je ne suis pas sûr qu’il soit nécessaire que le maire socialiste ne se représente pas, pour que monsieur Moudenc soit élu. De toutes façons Cohen sera candidat bien sûr, puisque celui-ci l’a quasiment déclaré. Je crois aussi que la politique menée par François Hollande, et sa côte de popularité tombée à 29%, pourrait bien rejaillir sur le candidat socialiste. Alors cessons d’être défaitistes.
    Reste à Jean-Luc Moudenc de réaliser l’union, et ça, à Toulouse, c’est une autre histoire.

  3. Si la candidature de JL Moudenc est complètement surréaliste, tant tout le monde lui dit qu’il ne peut que perdre. Mais il s’obstine, s’obstine, préférant faire perdre la droite. Dommage…alors que nous avions une chance !

  4. @Toulouse Infos:
    Chroniqueur de droite gold31? Permettez-moi d’en douter. Il ne serait plus en faveur d’un retour de Nicolas Sarkozy, mais plutôt favorable à Fillon le mou, et finalement tape sur Moudenc comme sur Christine de Veyrac.
    Le Webmaster de Toulouse infos devrait vérifier ses sources. A bon entendeur.

  5. Le webmaster de Toulouse Infos comme vous l’appelez a vérifié ses sources auprès de l’intéressé lui-même qui nous fait une chronique tous les 15 jours!! Je pense qu’il sait plus où il se situe que vous…
    Tout comme Fillon, il est adhérent UMP donc….de droite, enfin il me semble!

  6. Ne vous tracassez-pas l’esprit, Moudenc a toujours perdu ses campagnes électorales face à Cohen, reprenez l’historique à Ramonville et puis la suite aux dernières municipales.
    Donc pas besoin de voyante.
    Mais… je soutiens sa candidature….!

  7. Je ne ferai aucun pronostic pour cette campagne qui s’annonce car les évènements nationaux risquent de conditionner les résultats finaux
    Sans être voyant, la victoire éventuelle dépendra de l’Unité indispensable que nous devons avoir et du renouvellement générationnel qui doit composer la liste de droite, du centre et de la Société Civile.
    Unité, Inventivité, Renouvellement sont les ingrédients pour forcer le destin
    Jean-Louis CHAVOILLON
    Président de l’A.P.Ré

  8. C’est bien le drame. Comme le souligne gold, malgré un endettement zéro euro pour Toulouse avec Moudenc, ce qui est un atout considérable pour notre candidat UMP, celui-ci va perdre par son incapacité à jouer la carte de l’union.
    C’est-à pleurer.

  9. @Guillaume Truilhé
    Je rejoins Denis Larcher dans la critique qu’il vous adresse.
    Vous choisissez un chroniqueur de droite qui ne défend pas la droite? Pour moi quelqu’un qui critique la droite c’est quelqu’un de gauche. Ou alors il faut m’expliquer l’objet précis de cette chronique.

  10. Je comprends votre point de vue mais personnellement je trouve plus sain de critiquer son camp que ses adversaires. Les critiques sont souvent moins gratuites.
    De plus, cette chronique est publiée 1 jeudi sur 2. Le second jeudi est consacré à un chroniqueur de gauche qui fait de même.
    L’équité est donc respectée.

  11. @Jean-Michel Guenot:
    La critique ne peut qu’être que salutaire, surtout lorsque celle-ci émane de son propre camp. Faire avancer son parti sans langue de bois, simplement pour faire prendre conscience que l’union ne se décrète pas mais s’organise, se décide, s’avère toujours positif. C’est avoir l’attitude inverse, celle qui consiste à fermer les yeux, qui est la cause de l’échec de la droite. Le jour où celle-ci fera son devoir d’inventaire, elle gagnera à nouveau des élections.

  12. Excellente initiative, que celle de permettre la critique dans un pays encore démocratique. Se regarder elle-même dans son propre miroir, permettra peut-être à la droite (comme au centre) d’ouvrir les yeux sur sa triste réalité.
    Bravo à Toulouse infos pour cette heureuse initiative. J’approuve à 100%!

  13. @Denis Larcher , je confirme Gold 31 est bien un chroniqueur de droite ! n’en doutez plus !je ne suis pas voyante …..mais je fais confiance à mon petit doigt ..GOLD…..il me dit que Moudenc ne vous remboursera pas …..! et que Cohen peut dormir sur ses 2 oreilles ce n’est hélas pas Moudenc qui pourra l’éjecter de son siège à la Mairie de Toulouse ……c’est à pleurer ….GOLD qu’attendez vous pour vous mettre sur la liste ….!! il faut du sang neuf à Toulouse à droite comme à gauche …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici