Accueil Dossiers Tribune Don de sang homosexuel : « Badinter, réveille-toi, ils sont devenus mous »

Don de sang homosexuel : « Badinter, réveille-toi, ils sont devenus mous »

don de sangDepuis 1983, le don du sang est interdit aux homosexuels. Et si pendant la campagne présidentielle François Hollande s’était engagé à revoir  cette mesure, sa ministre de la santé Marisol Touraine vient de déclarer le contraire le 14 décembre dernier.  C’est en réponse à ce revirement que le collectif des 25000 donneurs signe une tribune sur notre site internet.

 

« Le point commun qui caractérise Roselyne Bachelot, Xavier Bertrand et Marisol Touraine, outre celui d’être trois Ministres de la santé successifs, c’est de s’être prononcé très clairement en faveur du don du sang des gays. Et pourtant, officiellement investis dans leur fonction, ils prirent tous le temps de la réflexion (sic). C’est bien connu, un non-ministre n’est pas pourvu de cette capacité neurologique. Pour finalement ne pas changer la règle en vigueur depuis le 21 juin 1983, confirmée par l’arrêté ministériel du 12 janvier 2009.

Les probabilités des experts…

Si l’on se laisse bercer par la peur savamment distillée par les épidémiologistes de l’InVS(1), nous arrivons rapidement à cette ‘évidence’ : dès lors qu’une minorité présente vis-à-vis d’un risque quelconque une prévalence plus importante que le reste de la population, la seule solution qui s’impose est l’exclusion.

A tous ces Dr Folamour en puissance, nous leur répondons fièrement par nos valeurs Républicaines et Humanistes : cette mesure ne repose sur aucun fondement scientifique, comme l’a si justement fait remarquer François Hollande (2).

La réalité factuelle

L’Italie, l’Espagne et le Portugal prélèvent respectivement depuis 2001, 2005 et 2007 le sang de leur ‘HSH’ (3) : aucune contamination du SIDA par voie transfusionnelle n’a été observée, malgré l’existence de la fameuse fenêtre sérologique (4). Le prélèvement en France des ‘hétérodonneurs’ a pour probabilité de contaminer, compte tenu des techniques actuelles de dépistage, à raison d’une fois par  an : pour autant aucun cas n’a été rapporté depuis 2001. De plus, l’inactivation du plasma par solvant détergent permet de détruire tout agent pathogène conventionnel, quand bien même une personne séropositive serait négligemment prélevée, toute particule virale serait détruite, aucun hémophile ne serait contaminé.

Des Etats Généraux bon sang !

Forts de ses arguments, le collectif des 25 000 Donneurs n’a de cesse de réclamer les Etats Généraux de l’autosuffisance et de la sécurité transfusionnelle, dans le but de démontrer non seulement la nécessité de nous prélever à nouveau ainsi que l’innocuité de notre réintégration.

Encore faudrait-il, Madame La Ministre, que vous répondiez à nos simples courriers.

Encore faudrait-il, Madame La Ministre, vous débarrasser de toutes vos peurs.

Encore faudrait-il, Madame La Ministre, avoir le courage de vos convictions. »

 

Tribune signée par “Les 25000 Donneurs”

 

1.Institut National de Veille Sanitaire

2.Question d’Homosexualités Et Socialisme (HES) posée à François Hollande : « Mettrez-vous fin à l’exclusion des gays du don du sang ? Si oui, quand ? » « Oui, dès 2012 car il s’agit d’une discrimination qui n’a aucune justification scientifique et repose sur la confusion entre ‘orientation sexuelle’ et ‘comportement sexuel’ ».

3.Hommes ayant eu ou ayant des relations Sexuelles avec d’autres Hommes

4.Période durant laquelle les tests sont négatifs alors que le virus est présent

 

Tribune : Rubrique d’un journal ou d’un autre média réservée à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici