Accueil Dossiers Tribune Bus à Haut Niveau de Services : Doit-on tout sacrifier à Lardenne ?

Bus à Haut Niveau de Services : Doit-on tout sacrifier à Lardenne ?

Lardenne se bat contre  le  projet de Bus à Haut Niveau de Services prévu entre Plaisance-du-Touch et Matabiau.Lardenne se bat contre  le  projet de Bus à Haut Niveau de Services prévu entre Plaisance-du-Touch et Matabiau. La Mairie et Tisséo nous assurent  maintenir tous les usages actuels de notre avenue, artère centrale de la dynamique lardennaise. Or, la configuration  de notre quartier ne peut permettre l’insertion de ce projet et ce, quelle que soit sa version. Incontestablement, les travaux du BHNS vont anéantir l’activité économique et  plus de 300 emplois,  et  bouleverser le quotidien de chacun.

 

Les aménagements proposés nous semblent irréalisables. Nos platanes centenaires  devront-ils être abattus ? Les stationnements, pour déposer les enfants à l’école, faire ses courses, aller consulter un professionnel de santé et autres professionnels libéraux,  pourront-ils être maintenus ? Les paroissiens pourront-ils accéder à leur  église ? Que deviendront les pistes cyclables ? Les secours  (pompiers, ambulances)  pourront-ils intervenir suffisamment vite ? Quels accès auront-ils ?

Dans une période de crise financière nationale, européenne et mondiale, peut-on s’autoriser une telle dépense de 180 millions d’euros potentiellement justifiée par un gain de 10 à 15 minutes sur l’ensemble du trajet alors que des solutions alternatives existent, bien moins coûteuses pour le contribuable, moins dévastatrices, lesquelles sont curieusement laissées sous silence…

Les artisans, commerçants, professionnels libéraux et habitants de Lardenne se mobilisent pour défendre leur quartier. Pour preuve, la réunion du 27 novembre dernier a dû être annulée face à cette forte mobilisation des Lardennais,  les organisateurs : municipalité, SMAT et TISSEO, avaient prévu une salle bien trop petite. A ce jour, aucun report de cette réunion n’a été proposé, niant l’attente de la population. Cette fameuse  « démocratie participative » n’existe que dans  les mots. Nous, Lardennais, ne nous résoudrons pas à laisser massacrer notre quartier.

Sommes-nous toujours en démocratie quand la Mairie prétend vouloir passer ce projet en force ?

Nous ne sommes pas manipulés, notre seule politique est la survie de notre quartier et de nos emplois.

 

Tribune signée par l’ACAPL – Lardenne Actif www.lardenne.fr

 

Tribune : Rubrique d’un journal ou d’un autre média réservée à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction.

 


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici