Accueil Opinions Gold 31 UMP : Moudenc soutiendra-t-il Sarkozy « le beau parleur »…ou Juppé « naphtaline » ?

UMP : Moudenc soutiendra-t-il Sarkozy « le beau parleur »…ou Juppé « naphtaline » ?

Moudenc se voit-il Ministre en 2017 ?Ah quel dilemme cela doit-il être pour Jean-Luc Moudenc, mes amis, que d’avoir à envisager de soutenir demain, les aspirations Elyséennes d’un Juppé face à celles d’un Sarkozy !

 

Certes, il eut été plus habile de la part de nos présidents UMP (tous départements confondus), de soutenir alors, tant qu’il en était encore temps, un François Fillon, le seul qui paraisse à ce jour ne pas avoir triché ni être entaché d’une quelconque affaire, pour aussi loin que l’on remonte dans son passé.

Mais voilà, il fallait renvoyer l’ascenseur, et soutenir mordicus Jean-François Copé, celui qui avait distribué les candidatures à la candidature, lors des dernières municipales.

Je ne sais pas vous, mais il me semble que Jean-Luc Moudenc aurait tout intérêt à ne pas se représenter pour un deuxième mandat à la tête de l’UMP31. Ce serait aller selon moi, au-delà de bien des soucis, que son statut de nouvel élu du Capitole pourrait lui éviter.

Refuser le poste de Président de l’UMP31 par les temps qui courent, donnerait en effet à notre actuel maire de Toulouse une certaine distance, pour ne pas dire une certaine hauteur de vue.

N’oublions pas que si Jean-Luc Moudenc n’est pas resté les bras ballants durant ces six années de purgatoire (celles qui ont précédé son élection à la mairie de Toulouse), le poste qu’il a occupé à Paris, ne le doit-il pas quelque part, de façon directe ou indirecte…à Nicolas Sarkozy ? Peu de personnes en parlent, mais Jean-Luc Moudenc a sans doute des résultats concrets à nous communiquer sur ce poste occupé me semble-t-il (si ma mémoire ne me fait pas défaut) aux finances.

D’un autre côté, Moudenc est un centriste, entendez un homme du même gris qu’Alain Juppé. A la différence de ce dernier, Jean-Luc Moudenc ne traîne pas derrière lui cette odeur rassurante de naphtaline, que laissent dans leur sillage, les figures politiques du passé.

Sur un plan national, si Nicolas Sarkozy reste le chouchou des militants Umpistes, ce dernier ne rassemblera pas les déçus socialistes de François Hollande, contrairement à Alain Juppé qui par sa couleur qui n’en est pas une (le gris)…pourrait réunir quelques Umpistes, le Centre, mais aussi et surtout la gauche, si celui-ci se présentait à la candidature pour les présidentielles.

Lors de notre soirée spéciale élections municipales, dans les locaux de Toulouse infos, j’avais posé la question à travers un dessin, de savoir si Jean-Luc Moudenc désormais élu maire de la quatrième ville de France, pourrait être possiblement ministrable, lors de la prochaine alternance.

Si tels étaient ses souhaits pour demain, alors il lui faudra choisir de soutenir l’un ou l’autre des  candidats à la présidentielle…et ne pas se tromper.

Ah mes amis, quel dilemme !

Nos représentants politiques sont peut-être trop bien payés, mais ils dorment sans doute moins bien que vous et moi, ce qui n’est après tout que justice.

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

3 Commentaires

  1. Et pourtant, il faudra bien mon cher gold que Moudenc choisisse entre la peste, le choléra ou la grippe aviaire (puisqu’ils sont trois postulants, si j’ai bien compris).
    Après avoir choisi Copé contre Fillon, Moudenc n’aura plus droit à l’erreur cette fois, pour la suite de sa carrière politique.

  2. Sublimes propos sur l’art de se fourrer dans des situations qu’on ne peut supporter, sur l’éternel retour de la tragi-comédie…
    Je ne résiste pas à citer un aphorisme de La Bruyère, auquel j’ai toujours comparé notre Gold, et qui résume le Vrai sujet latent du talentueux article de notre chroniqueur préféré:
    “Dans cent ans le monde subsistera encore en son entier : ce sera le même théâtre et les mêmes décorations, ce ne seront plus les mêmes acteurs. Tout ce qui se réjouit sur une grâce reçue, ou ce qui s’attriste et se désespère sur un refus, tous auront disparu de dessus la scène. Il s’avance déjà sur le théâtre d’autres hommes qui vont jouer dans une même pièce les mêmes rôles; ils s’évanouiront à leur tour; et ceux qui ne sont pas encore, un jour ne seront plus : de nouveaux acteurs ont pris leur place. Quel fond à faire sur un personnage de comédie !”
    (La Bruyère)
    Sous un article qui paraît anodin, Gold ne traite de rien moins que ça !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici