Accueil Opinions Gold 31 Européennes : la campagne « grisâtre » de Michèle Alliot-Marie

Européennes : la campagne « grisâtre » de Michèle Alliot-Marie

Européennes : la campagne grisâtre de Michèle Alliot-Marie Là où Dominique Baudis remportait 4 sièges aux Européennes, Michèle Alliot-Marie n’en remporte hélas que deux. Fin limier, Dominique Baudis avait su entretenir le doute et par conséquent la flamme des candidats aux Européennes pour notre région, jusqu’au bout.

 

Sa tactique, avait été de faire penser aux candidats de chaque département où il s’était rendu tout au long de sa campagne, que ceux-ci avaient toutes les chances d’être élus: second, troisième, ou quatrième « tête de liste ».

Et tous y ont cru !

Résultat : Dominique Baudis obtenait avec le concours de Christine de Veyrac 4 sièges aux Européennes.

Avec Michèle Alliot-Marie en revanche, et par comparaison, nous avons retrouvé cette sorte de campagne grisâtre et sans punch, très similaire au fond, à celle qu’avait mené Alain Juppé à l’époque dans son fief, où ce dernier avait tenté d’imposer à Dominique Baudis son égérie Bordelaise…sans succès. (je m’étais du reste employé autant que faire se peut, pour qu’un tel stratège « perdant-perdant » ne puisse jamais voir le jour).

« L’homme en gris » de Bordeaux nous disait sans le dire, qu’en choisissant une Bordelaise en deuxième de liste, Dominique Baudis avait au moins l’assurance d’obtenir 2 sièges au Parlement européen.

J’avais rencontré Alain Juppé en compagnie d’Alain Lamassoure, de Christine de Veyrac et de Dominique Baudis. C’était en 2009, et je trouvais que flottait déjà à l’époque, dans les locaux de la mairie de Bordeaux…comme une odeur de naphtaline, que j’associais allez savoir pourquoi, au maître des lieux.

Grisaille et naphtaline, n’ont jamais été synonymes chez moi, ni de hauteur de vue, ni de potentialité à briguer par exemple, la présidence en 2017. (Mais ceci est une autre histoire, quoique bien plus présente celle-là).

Les Français je crois sont plus que jamais las du rose…comme du gris.

Ce qu’ils veulent pour demain, c’est de la lumière, de la vie, de l’enthousiasme ! Laissons nos boulettes de camphre là où elles ont leur place, à savoir : dans nos placards.

Et puisque je veux vous parler aujourd’hui de soleil, bien davantage que de grisaille, rallions nous mes amis, autour de Laurence Arribagé dimanche, pour ce deuxième tour des législatives partielles à Toulouse.

Elle représente, à l’image de Laurent Wauquiez, ce renouveau de l’UMP pour demain, espéré de tous. L’intégrité et la jeunesse, associées à l’intelligence…que peut-on espérer de mieux pour représenter l’UMP! Alors tous aux urnes dimanche.

Ce sera un pour tous, et tous pour Laurence Arribagé.

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

3 Commentaires

  1. En réalité l’UMP n’a pas plus de ligne politique claire et compréhensible sur l’europe qu’elle en a pour la France.
    L’UMP a servi dans sa campagne pour les élections européennes la même soupe qu’en 2009. Les Français ont compris un peu tard il est vrai que les différents traités comme Maastricht ou Lisbonne étaient des mauvais traités, ils ont compris enfin que c’étaient nos chefs d’Etat qui mettaient en place la ligne politique européenne au travers de compromis..sions et que ces derniers une fois revenus à Paris, ne se gênaient pas d’imputer les Pb de la France aux décisions européennes. Tout ça parce qu’ils n’ont jamais eu le courage suffisant pour faire les réformes indispensables pour la France. A ce petit jeu on perd les électeurs ne sont pas que des bœufs.

  2. L’ UMP nationale a un grand besoin de renouveau, ce n’est plus le cas de notre Fédération UMP 31 rajeunie et dynamique ! Je ne vais pas m’attarder sur la grisaille de la campagne Européenne GOLD31 l’a parfaitement fait ! Je ferai le même appel que lui pour voter dimanche sur la IIIème circonscription pour le charme et les compétences de Laurence Arrbagé, dont avec Jean-Luc Moudenc, ils forment un sacré tandem politique !

  3. “Ce qu’ils veulent pour demain, c’est de la lumière, de la vie, de l’enthousiasme !” On dirait: ” Je veux de la joie, de l’amour, de la bonne humeur” de Cristosphe Maé. De quoi se marrer, en effet. J’ai des ailes, je suis Chauve-Marie (oiseau), j’ai des poils je suis ratte (rat). Ambivalence de la polis. Baudis un peu plus subtil… Le plus, d’entre tous, est quand même Notre Gold 31 qui sait, à l’image de la grande littérature américaine, raconter la tragédie de la dérisoire condition humaine sous la banalité, couleur grisaille, d’un article qui feint de ne parler de rien. On adore Gold. Génial dans le banal !
    Le seul fer de lance reste Laurence: Wauquiez por elle, on est d’accord Gold.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici