Accueil Opinions Gold 31 Exclu. Municipales : Premier débat entre Pierre Cohen et Jean-Luc Moudenc

Exclu. Municipales : Premier débat entre Pierre Cohen et Jean-Luc Moudenc

Premier débat entre Pierre Cohen et Jean-Luc MoudencJean-Luc Moudenc le réclame depuis quelques semaines et Pierre Cohen avait répondu qu’il ne débattrait qu’avec l’ensemble des candidats et pas en face à face avec son adversaire UMP… une situation qui vient de changer grâce à notre chroniqueur Gold 31 qui a rêvé de ce face à face :

 

« Une nuit que j’étais à me morfondre, dans quelque soucoupe volante d’un candidat radical, à moins que ce ne fut dans un train aérospatial suspendu à un fil au dessus du canal du midi, me vint soudain une vision (je devrais dire le son) d’un débat imaginaire entre Pierre Cohen et Jean-Luc Moudenc, ce “non-débat”…dont toute la ville parle.

Voici l’histoire imaginaire donc, d’une rencontre à ce jour encore bien hypothétique, entre Bonnie Cohen et Clyde Moudenc…nos deux principaux candidats, tout du moins pressentis comme tels, pour la mairie de Toulouse-Chicago, ces deux villes jumelles de sinistre renom qui n’auraient l’une comme l’autre que l’insécurité pour ciel de lit.

 

Débat imaginaire:

JL Moudenc: « Allons Cohen, un peu de panache! relève le gant! Débattons en public! Tu ne peux continuer à fuir ainsi ». « Tu n’as encore accepté aucun débat avec tes concurrents, sur quelque sujet que ce soit! ». « Allez viens-viens…approche…montre-toi un peu si tu es un homme! ». « Rejoins-moi sur le ring! ».

P. Cohen : « Mais ça ne me pose aucun problème…inutile de t’exciter comme ça, on débat où tu veux et quand tu veux ».

Moudenc: « Comment ça où je veux et quand je veux…ne me dis pas que tu serais d’accord? »

Cohen : « Enfin Moudenc, ce débat, nous le devons bien aux toulousains, non? ».

Moudenc: « Mais tu étais sensé le refuser! Tous mes habiles conseillers me l’ont prédit! Surtout après mes provocations publiques répétées à ton encontre! ». « Tu n’as donc aucun sens de l’honneur! ». « Ainsi je t’intime quasiment l’ordre de débattre avec moi, et toi, gros benêt, tu t’exécutes! ». « Pire, tu m’obéis! ».

Cohen : « Ecoute, je voudrais comprendre. Quand je refuse tout débat avec toi, tu m’écris une lettre ouverte, et quand je l’accepte tu sembles plus furieux encore ». Qu’est-ce que tu attends de moi au juste?

Moudenc: « Que tu continues de refuser tout débat avec moi! ».

Cohen: « Je n’y comprends plus rien ».

Moudenc: « C’est que vois-tu…si tu acceptes, il va falloir que nous débattions de mon programme aussi! ». « Tu en conviens? ».

Cohen : « Et alors, où est le problème? »

Moudenc: « C’est que j’avais besoin de le peaufiner encore un peu…voilà! En refusant le débat, tu me faisais gagner un temps précieux! ». « En l’acceptant, tu me mets carrément le couteau sous la gorge! ».

Cohen : « Hé! ». « Tu as quand même eu six longues années de méditation devant toi pour le peaufiner ton programme! ».

Moudenc: « Certes, mais six ans tu sais, ça passe plus vite qu’on ne le croit, entre la vie parisienne que m’a imposé mon rôle de député, les aller-retours incessants, non, à vrai dire, l’encre de mon programme est encore trop fraîche! »

Cohen: « Admettons. Mais dans ce cas, qu’est-ce que tu attends de moi au juste? »

Moudenc: « Que tu refuses encore de débattre avec moi, comme tu l’as fait avec panache jusqu’à présent. Que tu refuses de répondre à chacune de mes provocations publiques! »

Cohen : « Et le jour où tu ne me provoqueras plus? »

Moudenc: « C’est que l’encre sera sèche! ». « Je serai alors prêt à débattre avec toi! ».

Cohen: « Dans le fond, ton deal m’arrange aussi. A toi, je peux bien te le dire…figure-toi qu’à ce jour…on ne m’a pas encore livré l’encre! ».

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

8 Commentaires

  1. C’est échange divertissant est distrayant et fait penser à une BD politique mais la réalité est toute autre .
    Mr Cohen est un homme sectaire oú la courtoisie et le bon mot n’ont pas lieu d’être.
    Quant à JL MOUDENC son programme est prêt depuis bien longtemps.
    Espérons que pour continuer cette conversation humoristique , le sectarisme soit vaincu au Capitole pour le bonheur de Toulouse

  2. C’est ça Giperd, Gibert pardon: c’est qui perd gagne, le jeu du moi “je de” la comédie humaine quoi ! Et de la Peur aussi qui pointe sous la comédie Et s’il n’y avait pas un nouveau La Rochefoucauld pour nous causer et si bien nous faire mourir de rire sur des municipales si pales et si super chiantes, comment s’y intéressait-on ?
    Tout est dit ou plutôt… non dit. merci Gold 31 !!! Ce n’est que ça mais tout ça !

  3. C’est drôle, je pensais exactement comme vous gold. Que l’attitude très
    agressive de Jean-Luc Moudenc envers Pierre Cohen au sujet de ce débat
    était l’arbre qui cache la forêt. Il est clair que qui veut réellement
    débattre s’entend d’abord avec son interlocuteur en privé, par
    colistiers interposés, plutôt que de lui écrire une lettre ouverte.
    Etes-vous bien sûr gold, qu’il ne s’agit que d’une histoire d’encre qui
    ne serait pas encore sèche côté Moudenc? Celui qui fuit le débat n’est
    peut-être pas au fond, celui qu’on croit.

  4. Organiser un dialogue de sourds, peut être assez marrant ! Mais qu’est ce qui dit ????
    Sauf que Cohen se dégonflera, il n’ a pas la carrure pour ce débat et Moudenc le sait bien !
    Peut être un miracle au second tour, dans le cas d’une triangulaire ? faut que Moudenc passe faire brûler quelques cierges à Lourdes !

  5. Tiens, voici que j’apprends que Christian Raynal, ex secrétaire départemental de l’UMP31, vient d’appeler à voter pour Pierre Cohen!
    De quelles vexations, de quelles mises à l’écart, de quels mépris, Christian Raynal a-t-il été victime au sein de sa propre famille politique, pour en arriver à de telles extrémités?

    Comment un homme qui a tant donné à ce parti, depuis tant d’années, peut-il en arriver à prendre le risque de s’en faire exclure?

  6. Cohen n’a pas besoin des médias pour se faire élire il l’a déjà prouvé. Quand à Moudenc sa seule force c’est le “baratin” l’inconvénient pour lui c’est que le peuple l’a bien compris. Il est mignon en débat télévisé surtout quand il tire contre son camp en toute “innocence”.
    Son programme à Moudenc est creux comme l’était celui de 2008, il s’enrichit au fur a mesure des résultats des sondages, il prend les électeurs pour des imbéciles. Dommage pour Toulouse avec ces deux clients la ville n’ira pas loin. Heureusement que les Toulousains pourront choisir autre chose, une autre dimension avec Christine de Veyrac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici