Accueil Opinions Gold 31 Municipales : L'interview de Moudenc sur Toulouse infos... décryptée par Gold31

Municipales : L’interview de Moudenc sur Toulouse infos… décryptée par Gold31

Pour son projet de troisième ligne de métro, Jean Luc Moudenc devra obtenir l'accord et la participation financière du Conseil Général à majorité socialiste« Avec le mot ‘Si’ on peut faire tout ce qu’on ne peut pas faire ». (Pierre Dac). Invité par Guillaume Truilhé sur Toulouse Infos pour sa nouvelle émission politique « Opinions », Jean-Luc Moudenc s’est montré très à l’aise au cours de cette interview. Seul bémol à la clef, notre ancien maire malgré ses efforts, n’aura réussi qu’à démontrer combien ce dernier était hélas, sous l’emprise du mot « Si »…Exemples.

 

A propos de la sécurité

« Si »…je suis élu maire, je proposerai de multiplier par deux les effectifs de la police municipale.

« Si »…je suis élu maire, je prends l’engagement de demander à Emmanuel Valls de considérer ma demande (à savoir: celle de doubler les effectifs).

(Pensée intime de Gold31 : il n’est donc pas exclu que le ministre socialiste Valls, puisse refuser les revendications d’un maire nouvellement élu, qui plus est, de Droite. Cela relativise donc les pouvoirs de Jean-Luc Moudenc, comme ses promesses puisque celles évoquées ici, ne se réaliseront que « Si » Valls est d’accord.)

A propos des transports

« Si »…je suis élu maire, je lancerai une troisième ligne de métro (mais pour cela je devrai obtenir l’accord et la participation financière du Conseil Général à majorité socialiste (participation financière à hauteur de 17,5%), de l’Etat à majorité socialiste (financement à 15%), du Conseil Régional à majorité socialiste (financement à 3%)…et de l’Aéroport (pour environ 50 millions d’euros)

A la question du journaliste de savoir si Jean-Luc Moudenc a déjà contacté ces différentes instances pour obtenir leurs éventuels accords pour financer un tel projet, ce dernier aura cette réponse superbe, que pour un peu on encadrerait : « en tant que candidat je n’ai pas qualité à contacter les uns ou les autres ».

On l’aura compris:

« Si »… Jean-Luc Moudenc est élu, il demandera ces autorisations de financement aux instances socialistes, lesquelles n’en doutons pas, les lui accorderont les yeux fermés. (Allons, il faut y croire…c’est Noël!)

Ah mes amis, que ne ferait-on pas avec des « Si »! C’est-à se demander s’il ne faudrait pas avant d’élire un maire, procéder en premier lieu à une nouvelle élection du Conseil Général, et Régional, puisque « Si » j’ai bien tout compris, et « Si » Jean-Luc Moudenc est élu, nombre de ses promesses électorales, ne pourront pas être tenues, sans l’aval des instances socialistes.

Enfin:

« Si »… Jean-Luc Moudenc est élu, il mariera des homosexuels, lui-même, en tant que maire, puisque la loi socialiste est passée! (Notons qu’il aurait pu aussi déléguer ce type de célébration à des adjoints, autres que lui, sans pour autant enfreindre les lois de la Vème république, actuellement sous présidence et gouvernance socialiste.)

Je terminerai mon analyse sur un petit florilège de « Si »…à ma façon, histoire d’être moi aussi dans l’ère du temps.

Et « Si »…et « Si »…et « Si »…!

« Si »…l’UDI décidait demain de déclarer le ralliement de messieurs JM Lattes et Bolzan à la liste Moudenc, comme dissidents, et les excluait de l’UDI ?

« Si »…L’UDI de Borloo décidait demain de rallier le PRG de Jean-Michel Baylet ?

« Si »… le tract des jeunes Pop n’avait pas visé Pierre Cohen ? Mais un autre maire que lui dans le 31? Voire un maire de droite? (D’ailleurs le nom ou la photo de M. Cohen figurent-ils sur le tract en question? Il me semble que non.)

Voyez tout ce que l’on peut faire avec des « Si »…même changer de sexe : « Si ma tante en avait, ce serait mon oncle ». (Pierre Dac)

 

Chronique signée par notre chroniqueur de droite « JFV » (alias Gold 31) que vous retrouvez un jeudi sur deux sur Toulouse Infos ou sur son blog : http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

13 Commentaires

  1. Cette chronique est nulle ! Elle est mal rédigée (presque illisible) et n’apporte pas d’information! Notez que ce n’est pas un “décryptage” mais une contradiction.

  2. Réponse de Gold31 à Xavier

    Ce qui me paraît illisible à moi, Xavier, c’est le programme d’un candidat de droite qui ne serait pas une fois élu, en capacité de réaliser celui-ci, sans l’accord préalable des instances socialistes (au regard des exemples cités).

    Après, il va de soi que pour comprendre mes chroniques, il ne faut pas non plus être totalement dépourvu de tout sens de l’humour, c’est vrai.
    Allons, souriez Xavier…vous êtes filmé!

  3. Enfin Jean-François tu commences à ouvrir les yeux.
    Je souhaiterai que les Toulousains votent enfin pour un candidat de Droite mais faudrait-il aussi que les instances nationales nous offrent une vrai candidature de Droite avec un personnage compétent et non un opportuniste aux compétences douteuses.
    Les Toulousains sont pleins de bon sens, ils votent pour le candidat qui leur semble le plus compétent c’est tout. Dommage mais le peuple, le jour du vote, ne se trompe jamais souviens toi en.

  4. Réponse de Gold31 à Titi

    Je ne sais pas si je dois répondre à votre provocation, par une autre provocation. Laissez-moi prendre le temps de la réflexion…

    Finalement oui, provoquons-nous (gentiment):

    Et si nous demandions, Titi, à Mr Plancade de défendre lui-même, le projet de la 3ème ligne de Métro invoquée par JL Moudenc, auprès des instances socialistes.

    Cela donnerait à ce projet, me semble-t-il, davantage de chances d’aboutir, dans la mesure où le sénateur Plancade de par sa couleur politique, aurait en apparence, sans doute moins de difficultés que Moudenc, à obtenir l’aval des instances socialistes pour son financement.

    Tiens alors ça…si c’est-y pas carrément orienté socialiste…dites-moi keskecé Titi ?

  5. A supposer que Jean-Luc Moudenc soit élu, je reste assez confondu par le
    nombre de conditions auxquelles ce dernier devra se plier s’il veut voir
    ses propositions aboutir. On serait presque tenté de dire: Tout ça pour
    ça? A quoi bon investir en effet des centaines de milliers d’euros dans
    une campagne, simplement pour changer le nom d’un maire, si ce sont les
    socialistes qui conservent le pouvoir de décider des financements à
    accorder, y compris s’ils sont battus. On marche carrément sur la tête.
    Cela s’appelle mettre la charrue avant les boeufs, et gold a raison de
    dire qu’il vaudrait mieux avoir d’abord une majorité au conseil général
    et départemental, qui soutiendrait alors à coup sûr les nouveaux projets
    du maire.

  6. Je suis d’accord Lasserre. Il est désesperant de voir que pratiquement rien ne pourrait se réaliser sans un consensus avec les différentes majorités.

    Cela dit je pense que M. Moudenc à raison de réfléchir à des projet (car il a caractérisé cela comme tel). A priori cela serait positif pour la ville/aglo qui souffre d’infrastuctures de transport sous-dimensionnées. Je suis d’accord sur la difficulté que représenterait un tel projet mais je trouve absurde de jeter au feu une idée qui pourrait peut être faire consensus avec un peu de bonne volonté et moins de partisanisme.

    Enfin, je persiste à penser que l’article est confus. Je dois reconnaitre (à regret) que même l’article de la dépêche hier sur le même sujet était plus clair (en plus pour une fois sans trop de fautes…)

  7. A tous les rêveurs et pourtant de bonne fois je voudrai rappeler que notre pays est en crise économique avec une croissance pratiquement à 0, un endettement de 1 600 Milliards d’Euro à rembourser et qu’aujourd’hui 89% de notre I.R sert à rembourser les intérêts de la dette. Dans ce contexte que ce soit un gouvernement de Droite ou de gauche un CG de Droite ou de gauche un CR de Droite ou de gauche aucun investissement de ce type ne sera financé. La solution unique est un partenariat Public Privé avec la lise en place d’une société privée d’exploitation. Je ne suis pas sur que l’entourage à moudenc ou lui même aient les épaules assez large pour monter un tel dossier.
    De l’ideologie politique OUI mais du réalisme économique aussi.

  8. Réponse de Gold31 à Xavier (2ème)

    Il est difficile je vous l’accorde Xavier, d’écrire un article clair sur un candidat au discours certes lisse mais oh combien confus.

    J’ai donc mis “au clair”, ne vous en déplaise, des non dits de Moudenc, qui pouvaient passer inaperçus.
    Et puis si vous voulez persister à dire que ma chronique n’est pas bonne, vous ne me vexerez pas. C’est qu’alors il en va de nos écrits comme de notre entre-jambe Xavier, il y a des érection flamboyantes, et d’autres qui le sont moins, tant le sujet nous excite peu. Je vous l’accorde.

  9. Loin d’être nul, cet article aborde un immense problème philosophique, abordé génialement par Bergson dans “le possible et le réel”. C’est tout “simple”, avant tout est possible, après, la réalité est cruelle et irréversible. Il est donc facile d’employer des “si”, et les promesses n’engagent que ceux qui y croient avant. Lorsque le père Noël
    sera passé, on sera fait comme des rats, comme toujours. Eternel problème du domaine politique, mais pas seulement. Et à travers ce décryptage magnifique et plein de bon sens, notre Gold 31 entre, par une analyse rigoureuse de clarté, encore une fois, dans le champ de la philo, le plus naturellement du monde. Avec simplicité. Et Même si ça ne plaît pas à tout le monde. A méditer au carré !

  10. Réponse de Gold31 à Marius

    Au risque de vous décevoir mon cher Marius, Moudenc n’est ni un imposteur ni un naïf. Loin de là.

    Il est simplement fait à l’image de tous les hommes politiques sans exception, qui ont de par leur fonction (et leur obligation de résultat) : la filouterie chevillée au corps.

    Cela amuse un certain temps les citoyens, mais aujourd’hui, ceux-ci finissent par se lasser de ces tactiques politiciennes, à en juger par le taux d’abstention qui serait selon un récent sondage évalué cette fois à plus de 45% pour les municipales à venir, contre un peu moins de 40% pour 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici