Accueil Dossiers Portraits Portrait de Simone Lambert

Portrait de Simone Lambert

simone lambertDécédée dans la nuit du 23 au 24 mai dernier, Simone Lambert a été résistante, espionne et femme politique toulousaine.


Simone Lambert débute son parcours de résistante en 1942.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, à seulement 20 ans, elle fait passer des informations aux réseau de la Résistance, grâce à son poste à la préfecture. Elle finit par s’engager complètement dans les maquis au sein du groupe Morhange avec le colonel Paul Paillole, meneur du réseau toulousain en lutte contre la Gestapo. Son combat pour la France la conduit à intégrer les services spéciaux de la Défense nationale : Simone Lambert est espionne pour son pays en Autriche. La guerre finie, elle se marie avec Paul Lambert, le directeur de la préfecture et un compagnon de guerre.

Son engagement républicain ne faiblit pas, puisqu’elle agira pour la mairie de Toulouse dans les équipes de Pierre Baudis de 1977 à 2008. Ses années à la mairie la place notamment au service des Seniors. Cette figure de la Résistance toulousaine, honorée par la Croix de guerre, est décédée dans la nuit de dimanche 23 à lundi 24 mai dernier.

 

Cécilia Mégharfi


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici