Pompiers agressés, vol de cuivre et rodéo à la une du journal des faits divers de Toulouse

📁 Retour sur l'actu 🕔09 août 2013

Rue non loin de l'immeuble dans lequel était retranché Mohamed Merah. Photo / CTIComme chaque semaine, l’heure est au passage en revue des faits divers les plus marquants. Dans ce numéro, retrouvez, entre autres, 3 pompiers toulousains agressés en pleine mission, 2 cinquantenaires cumulant 60 condamnations, un meurtrier récidiviste, des « rodéos » dangereux et surtout, notre passage en revue des faits les plus marquants de la semaine.

 

 

L’événement de la semaine : Samedi dernier, trois pompiers ont été violemment pris à partie par plusieurs jeunes dans le quartier du Mirail. L’un d’entre eux a reçu un coup de pied au visage et essuyé des agressions verbales et des menaces de mort. Face à la violence de leurs assaillants, les trois soldats du feu ont dû renoncer à leur mission (secourir une personne âgée). Le Service départemental d’incendie et de secours a porté plainte. Les auteurs des faits encourent jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Le verdict de la semaine : 6 mois de prison ferme et 60 000 euros d’amende, c’est la peine requise envers deux roumains accusés de câble de cuivre sur le périphérique Est. Marius et Illane ont en effet été aperçus par un patrouilleur d’Autoroute Sud de la France avant de s’enfuir. Mais les deux compères ayant de la suite dans les idées sont revenus sur les lieux du crime le lendemain pour finir le travail. Manque de bol, la police les attendait et a saisi leur véhicule. Dans le cadre des comparutions immédiates, ils ont expliqué vivre de mendicité et de vol faute de travail.

L’insolite de la semaine : C’est une drôle d’interpellation qu’ont eu à effectuer les policiers de Bellefontaine jeudi soir. La police, alertée par un témoin ayant aperçu des personnes s’introduire dans une école rue du Professeur Gaston-Dupouy, a surpris trois garçons de 12/ 13 ans en flagrant délit de vol. Les apprentis Arsène Lupin avaient réussi à s’introduire dans une salle de classe en démontant un bloc d’aération pour dérober des cahiers et autres fournitures. En quittant les lieux, les bras chargés, ils sont tombés nez à nez avec les policiers. Sévèrement réprimandés, ils ont été emmenés et entendus au commissariat de Bellefontaine, avant d’être remis à leurs parents.

 

Faits et méfaits

Vendredi : Des habitants d’un quartier sensible de Toulouse, excédés par l’occupation du hall de leur immeuble, ont porté plainte contre les nuisances sonores et les petits trafics d’un groupe de jeunes perturbant les allées et venues de ces riverains du quartier de Rangueil.

Samedi : Malgré les graves accidents de la semaine dernière, les pratiques dangereuses à moto et en quad sont monnaies courante à Toulouse. Samedi, le conducteur d’un quad a été arrêté dans le quartier des Izards en plein flagrant délit de « rodéo ». Sans casque, il roulait sur un engin non homologué. Le véhicule a été placé à la fourrière et le conducteur sans permis, ni assurance, en garde à vue.

Dimanche : Un homme de 29 ans en cavale depuis près d’un mois a été arrêté par la police à bord d’une voiture volée contenant armes et munitions. Mis en examen à Nîmes pour la mort d’un homme au moment de la Feria, en juin 2011, le suspect avait été assigné à résidence et placé sous contrôle électronique. Farouche, il avait brisé son bracelet et avait quitté la ville. Mis en examen pour « recel de vol et détention d’armes et de munitions de 1ère et 4e catégories », il a été placé en détention provisoire à Toulouse.

Lundi : Un toulousain de 34 ans a été rattrapé par son lourd passé. Interpellé par les policiers pour une agression à l’arme blanche sur une jeune femme, il a été mis en cause dans une autre agression commise sur le gérant du Géant Discount du Mirail en décembre 2012. Mardi soir, il a été mis en examen pour tentative d’assassinat puis écroué à la suite des investigations menées par les policiers de la sûreté départementale.

Mardi : Fettah Malki, écroué dans le cadre de l’enquête sur les éventuelles complicités dont auraient bénéficié Mohammed Merah, a été entendu pour la première fois par l’un des trois juges d’instruction en charge du dossier. Pendant cette audition de 4 heures, le juge a cherché à comprendre les relations complexes qu’entretenait le prévenu avec Merah, et les conditions dans lesquelles le terroriste s’était procuré l’arme automatique auprès de Fettah Malki. L’homme de 30 ans a réaffirmé n’avoir jamais eu connaissance des projets criminels du tueur au scooter en lui cédant un gilet pare-balles et le pistolet Uzi quelques jours avant les premiers assassinats.

Mercredi: Deux cinquantenaires Toulousains, Ghodmane et Djamel, ont été interpellés en plein vol à l’étalage dans des magasins de la ville. Après 2 jours de garde à vue, leur passage au tribunal démontre qu’ils cumulent à deux près de 59 condamnations judiciaires.

 

Article d’Alexandre Blenzar

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matinmétro20 minutes

1 Commentaire

  1. 🕔 11:28, 09.août 2013

    buc

    Toulouse devient Chicago !

    reply comment

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *