Accueil Dossiers Retour sur l'actu Voyeurisme, cambriolages et trafic de Smartphones à la une du journal des faits divers de Toulouse

Voyeurisme, cambriolages et trafic de Smartphones à la une du journal des faits divers de Toulouse

Faits diversComme chaque semaine l’heure est au passage en revue des faits divers les plus marquants. Dans ce numéro, retrouvez, entre autres, un potentiel terroriste « djihadiste » relâché, une armurerie cambriolé, une arnaque aux Smartphones et surtout, notre passage en revue des faits les plus marquants de la semaine.

 

L’événement de la semaine : L’homme originaire de Toulouse, interpellé la semaine dernière à Belfort par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) car soupçonné d’avoir voulu rejoindre la Syrie pour mener le jihad, a été relâché faute de preuves suffisantes accréditant son départ pour la Syrie. L’enquête de la DCRI suit son cours pour déterminer si le suspect fait parti d’un potentiel réseau « islamiste » organisant des départs vers des pays propices au « djihadisme ».

Le verdict de la semaine : Lundi 29 juillet, un homme parti faire des courses dans les rayons d’Auchan Gramont, à Toulouse, a utilisé son téléphone portable pour photographier les dessous des jeunes femmes dans les travées du magasin. Un homme l’ayant pris en flagrant délit de voyeurisme pour des photos prises sur sa femme, intervient et porte plainte. Placé en garde à vue, le suspect a reconnu ses penchants pour le voyeurisme et les dessous féminins. Lors de l’audience publique du tribunal correctionnel, il a été placé sous contrôle du juge d’application des peines pour trois ans avec obligation de se soigner sous peine de purger 8 mois de prison. Il avait été condamné pour des faits identiques en 2004.

 

Faits et méfaits

Vendredi : Noel et David, âgés de 25 et 32 ans, ont été interpellés non loin du camp des gens du voyage de Ginestous, à Sesquières. Et pour cause, ils transportaient dans leur fourgon entre une tonne et 1.5 tonne de câbles dérobés à la société Orange. Noël, le conducteur du fourgon a été condamné à 12 mois de prison avec sursis. David, dont le casier judiciaire était vierge, a écopé de 8 mois avec sursis. Ils devront indemniser la partie civile, Orange, à hauteur de 10 000 €.

Samedi : Un jeune Toulousain, conduisant un quad a heurté une voiture qui arrivait en sens inverse. Il a été grièvement blessé après avoir perdu la maîtrise de son engin. Le conducteur a été éjecté lors du choc initial, puis les pompiers venus sur place n’ont pu que constater l’ampleur du drame. Hospitalisé en urgence, son état de santé est toujours considéré comme grave. Selon l’enquête préliminaire, lors de l’accident, ce jeune homme ne portait pas de casque et selon le témoignage du conducteur de la voiture qui a été impliqué dans l’accident, l’engin circulait sans lumières.

 

Dimanche : Les enquêteurs de la sûreté départementale ont fait une belle prise lors d’un contrôle à la gare Matabiau dimanche soir à Toulouse. Ils ont récupéré un énième Smartphone de contrefaçon. Depuis quelques semaines, plus d’une trentaine de plaintes s’accumulent au commissariat central toulousain. Le procédé est toujours le même : sur un site internet de vente d’occasion, des toulousains achètent des Samsung S4, pour un prix imbattable. Croyant faire une belle affaire, ils se rendent compte quelques jours après que le téléphone est défaillant. Les enquêteurs cherchent à établir si un réseau plus large et structuré gère ces ventes sur Toulouse. Le suspect interpellé à été placé en garde à vue.

Lundi : Les pompiers ont été alertés lundi matin pour un feu d’appartement d’origine accidentel, au 8e étage d’un immeuble de la rue d’Hyères, à Toulouse. Les pompiers ont réussi à maîtriser l’incendie après l’évacuation des habitants mais les dégâts sont importants dans l’immeuble sinistré. Un homme a été légèrement blessé et pris en charge par les secours. La police en charge de l’enquête continue les investigations même si la piste de l’accident est privilégiée.

Mardi : Une armurerie de la rue Henri-Desbals a été le théâtre d’un cambriolage. Vers midi, au moins deux individus sont passés par la grande porte et en plein jour pour pénétrer dans le magasin et ont fait sauter une vitrine où se trouvaient des armes. Ils se sont alors emparés de quinze armes et d’un fusil semi-automatique calibre 12. Les équipes du commissariat central de Toulouse continuent leur enquête pour dénicher les cambrioleurs.

Mercredi : Une enquête a été diligenté par la police toulousaine après que trois individus, cagoulés et munis d’armes blanches, aient fait irruption dans un tabac-presse situé route de Bayonne. Le gérant aurait été agressé et les individus ont pris la fuite avec un butin léger (quelques dizaines d’euros et des tickets à gratter).

 

Article d’Alexandre Blenzar

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matinmétro20 minutes

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Toulouse Infos, votre site d'information à Toulouse et en Occitanie.