Accueil Dossiers Retour sur l'actu Il y a un an, les riverains de l'aéroport se plaignaient...

Il y a un an, les riverains de l’aéroport se plaignaient…

Il y a un an, à l’aube de l’ouverture du Hall D de l’aéroport Toulouse-Blagnac, les associations de riverains craignaient une augmentation des nuisances sonores la nuit.

 

L’année dernière, le collectif contre les nuisances aériennes de l’agglomération toulousaine (CCNAAT), ne voyait pas d’un bon œil l’ouverture du Hall D de l’aéroport. En effet, il se battait depuis plusieurs années pour qu’une nouvelle plateforme soit construite, afin de désengorger l’aéroport de Blagnac. Un trafic moins important réduirait les nuisances sonores pour les riverains. S’il n’a réussi à obtenir satisfaction sur ce point, le CCNAAT n’a pas cessé pour autant de demander l’arrêt des vols de nuit, une promesse électorale de Pierre Cohen.

 

Un an après, où en est leur combat?

 

A l’issue d’une réunion de la commission consultative de l’environnement de l’aérodrome, la préfecture de la Haute Garonne a décidé, en novembre dernier, de maintenir ces vols tout en réduisant les nuisances sonores. Dans ce but, des mesures ont été prises, comme interdire d’ici un an aux avions les plus bruyants, datant des années 1980, de voler la nuit.

Mais c’est une déception pour le CCNAAT, qui n’y voit «aucune amélioration par rapport à la situation actuelle. Au mieux c’est un statut quo », déclare la présidente du CCNAAT, Chantal Demander.

Coralie Bombail


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici