Accueil Dossiers Retour sur l'actu Abdelkader Merah maintenu en prison, attaque au tournevis et escroquerie à la une du journal des faits divers de Toulouse

Abdelkader Merah maintenu en prison, attaque au tournevis et escroquerie à la une du journal des faits divers de Toulouse

pooliceDans le numéro de cette semaine : Abdelkader Merah maintenu en prison, deux ans de détention pour agression de policiers et escroquerie présumée. Et comme chaque semaine, notre jour par jour crimes et délits dans la traditionnelle section « Faits et méfaits ».

 

L’événement de la semaine : Mis en examen pour complicité d’assassinats et association de malfaiteurs en vue de la préparation de terrorisme et vol en réunion suite aux tueries de Toulouse et de Montauban en mars 2012, Abdelkader Merah, frère du tueur au scooter, restera en prison. C’est la décision ordonnée ce jeudi par le juge qui avait déjà prolongé sa demande de remise en liberté fin novembre 2013. Abdelkader Merah affirme toujours qu’il ignorait les projets de son frère, mais reconnait avoir été présent lors du vol du scooter utilisé par ce dernier lors de ses crimes. Il a aussi confirmé la présence d’un troisième homme à ce moment-là, dont il refuse de donner le nom.

Le verdict de la semaine : Sébastien, 42 ans, a écopé de deux ans de prison pour « violences inacceptables et injustifiables » sur des policiers. Dans la nuit du 31 décembre dernier, le quadragénaire tentait de cambrioler une maison lorsque des policiers de la BAC l’interpellent. L’homme s’est alors défendu en les frappant avec un tournevis et les aurait menacés avant d’être maîtrisé par les renforts.

L’escroquerie de la semaine : La secrétaire générale de l’Institut catholique de Toulouse est soupçonnée d’« escroquerie » et « d’abus de confiance ». Depuis décembre dernier, cette dernière est soupçonnée d’avoir dérobé 60 000€. « J’ai bien expliqué que cet argent n’était pas allé dans ma poche et que l’Institut catholique m’avait demandée de payer pour éviter un procès » suite à un différend avec le maitre d’œuvre de travaux au sein de l’Institut catholique, mais les policiers « m’ont demandé de rembourser pour prouver ma bonne foi ». Après avoir contracté un emprunt pour rembourser l’école, la secrétaire a récupéré cet argent sur les conseils de son avocat. L’Institut a donc pris la décision de licencier son employé le 17 février dernier. Son avocat compte le « contester devant le conseil des prud’hommes ».

 

Fait et méfaits

Vendredi : Une brigade de la BAC a interpellé deux hommes en flagrant délit de deal de drogue sous les yeux des policiers. 19 pochons de cocaïne et 500€ ont été saisis par la police en plus 27 autres doses ont été retrouvées dans un placard électrique.

Samedi : Deux jeunes adolescents ont braqué, en pleine après-midi, un tabac presse du quartier Croix-Daurade. Armes à la main, les voleurs auraient raflé des dizaines d’euros et des cartouches de cigarettes. Une enquête a été ouverte.

Dimanche : Alors que les pompiers ont été alertés suite à l’incendie d’une voiture dans le quartier Papus, ces derniers ont été pris pour cible par des individus. Ils ont reçu de nombreux projectiles, mais aucun blessé n’est à déplorer. Après l’arrivée de renforts, quatre jeunes adolescents âgés de 15 à 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue.

Lundi : Une femme a tenté de mettre le feu à son immeuble, rue Henri-de-Sahuque. Elle a également menacé avec un marteau un voisin qui tentait de maîtriser l’incendie. Les pompiers ont réussi à stopper les fumées après avoir évacué les habitants de l’immeuble.

Mardi : Armés de couteaux, trois hommes ont braqué le magasin de Carrefour City, situé avenue Jules Julien. Ils ont dérobé les deux caisses avant de prendre la fuite. Une enquête a été ouverte.

Article d’Assinia Ahamada

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matinmétro20 minutes

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici