[Photo] Un an après l’affaire Merah, Imad Ibn Ziaten reçoit la Légion d’Honneur

📁 Diaporama 🕔11 mars 2013

Il y a déjà un an, jour pour jour, que Mohammed Merah a sévi pour la première fois. Imad Ibn Ziaten, adjudant du 1er Régiment du Train Parachutiste de Francazal, est alors sèchement abattu de deux balles sur le parking de l’ancien gymnase de l’Hers. Une plaque, portant la mention « Mort pour le service de la Nation » a été dévoilée ce matin par sa mère, Latifa et le maire de Toulouse, Pierre Cohen, en son hommage. « Il était un enfant de la République » affirme Pierre Cohen, « ces actes ont bafoué les valeurs de la ville, qui sont la fraternité, la solidarité et la laïcité ».

Une cérémonie, organisée par l’armée, a débuté quelques minutes après dans la cour d’honneur du régiment d’Imad Ibn Ziaten. La Marseillaise a retenti deux fois devant des élus et des invités avant que Jean-Yves le Drian, le Ministre de la Défense, remette les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume à l’ancien militaire. « Ce n’est pas uniquement la communauté militaire qui a été ébranlée » assure le ministre, « mais la communauté nationale ».

{besps}hommageImadIbnZiaten{/besps}

{besps_c}0||Toulouse|Un an après l’affaire Merah, Imad Ibn Ziaten reçoit la Légion d’Honneur.{/besps_c}

 

Article et photos de Rémi Beaufils

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *