Accueil Dossiers Brèves Municipales 2014 : La liste de Moudenc « n'a pas le soutien de l'UDI »

Municipales 2014 : La liste de Moudenc « n’a pas le soutien de l’UDI »

Suite à la présentation de la liste de Jean Luc Moudenc, l’UDI déclare que « seul un large rassemblement des forces de l’UMP et de l’UDI peut permettre de reprendre la ville de Toulouse à Pierre Cohen. La liste présentée par Jean Luc Moudenc n’en fait pas la démonstration ».

« Faire un large rassemblement avant le 1er tour aurait nécessité de la part de Jean Luc Moudenc la recherche d’une discussion sereine et constructive avec l’UDI. Malheureusement, depuis des mois l’UDI aura été la cible d’attaques incessantes et d’ingérence dans ses affaires internes. Elle n’aura jamais été considérée par Jean-Luc Moudenc comme un véritable partenaire politique » peut-on lire dans un communiqué de l’UDI31.

« Dans ces conditions, la liste UMP n’a pas aujourd’hui le soutien de l’UDI. Nous regrettons que 4 de nos adhérents aient décidé d’y participer individuellement sans qu’aucun accord, ni local, ni national, n’ait été conclu et alors même que Christine de Veyrac est la candidate légitimement investie par l’UDI ».

« L’UDI n’est pas et ne sera pas une formation politique guidée par la recherche de quelques places électives au détriment du projet. Nos concitoyens attendent autre chose de la politique que la reconduction de vieilles méthodes politiciennes. L’UDI, clairement ancrée dans une opposition à la majorité socialiste et à Pierre Cohen, continuera donc son combat pour la modernité et le renouveau. » terminent les membres de l’UDI locale.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

2 Commentaires

  1. Une liste autonome au premier tour (MoDem et UDI) aurait été possible si Madame De Veyrac avait joué le collectif. Mais elle en est incapable et sa démarche de Vendetta à l’encontre de Jean-Luc Moudenc ne trompe personne. Adhérent MoDem, je voterai pour lui car 4 candidats du mouvement sont en position éligible sur sa liste quelle que soit l’issue. Cela démontre du respect, contrairement à Madame De Veyrac.

  2. Nous tenons à rappeler les éléments suivants:
    – Jean-Luc Moudenc a depuis 18 mois tendu la main aux différentes composantes de l’UDI, tant nationale que locale.

    – Le président de l’UDI 31 a été convié aux réunions de travail de constitution de la liste organisées à l’initiative de la tête de liste les 6 et 11 novembre derniers. Ces réunions ont permis de construire la partie politique de la liste à l’issue de longues heures de discussion. Le président de l’UDI 31 a cependant refusé par écrit d’y participer.

    – La présence de 4 colistiers UDI permet au final de représenter de façon authentique l’UDI dans l’équipe municipale ainsi que de lui garantir un rôle actif dans le futur mandat. Nous affirmons donc avec force que nous avons, loin de les méconnaître, préservé les intérêts de l’UDI.

    – L’heure n’est plus aux querelles mais bel et bien au plus large rassemblement pour le changement au service de Toulouse et des Toulousains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici