Accueil Dossiers Brèves Sondage Municipales Toulouse : le MJT réaffirme son soutien à Christine de Veyrac

Sondage Municipales Toulouse : le MJT réaffirme son soutien à Christine de Veyrac

Etienne Cardeilhac-Pugens, président du Mouvement des jeunes pour ToulouseSuite à la publication dans le JDD du sondage IFOP relatif aux Municipales de Toulouse, le Mouvement des Jeunes pour Toulouse, qui a rejoint Christine de Veyrac le 31 août dernier, a souhaité réagir par la voix de son président, Etienne Cardeilhac-Pugens.

 

« Ce ne sont pas les sondages qui font une élection. L’histoire l’a montré, par exemple en 2002 où aucun institut ne donnait Jean-Marie Le Pen au second tour et pourtant c’est bel et bien ce qui s’est produit » rappelle Etienne Cardeilhac-Pugens. « Par ailleurs, nous sommes à 5 mois du premier tour des municipales et la vraie campagne ne fait que commencer. Nous pensons que c’est dès à présent que les lignes vont bouger, et qu’il peut y avoir des surprises ». « Nous observons que pour l’instant, le Maire sortant est le vainqueur de ce sondage. Force est de constater que quelque soit le schéma du second tour, triangulaire avec le FN ou pas, l’ancien Maire n’est pas en mesure de regagner la ville. Cela démontre que les toulousains qui ne veulent plus de la municipalité actuelle, ne veulent pas pour autant le retour de la municipalité précédente ».

Nous pensons que Toulouse a besoin d’un nouveau souffle avec une autre façon de voir et de gérer les choses ». « J’ai réuni le bureau et les chargés de missions du MJT qui ont réaffirmé leur soutien à Christine de Veyrac et son équipe. Nous faisons plus confiance aux retours que nous avons des toulousains sur le terrain, qu’aux sondages, qui peuvent être, on le sait, plus ou moins orientés…» conclut Etienne Cardeilhac-Pugens

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur Etienne Cardeilhac-Pugens devrait assurer ses arrières.
    Si vous dites d’emblée que l’ancien Maire n’est pas en mesure de regagner la ville…et que les toulousains ne veulent pas pour autant le retour de la municipalité précédente, comment ferez-vous dites-moi pour rallier Jean-Luc Moudenc au second tour?
    Pour le coup, votre manque de tact et de perspectives à venir, pourraient bien vous valoir les 3% d’intentions de vote seulement dont vous créditent les média.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici