Accueil Dossiers Brèves Du rond-point des Français libres aux allées F. Verdier, la mairie crée un axe de mémoire

Du rond-point des Français libres aux allées F. Verdier, la mairie crée un axe de mémoire

Monument aux morts allées François VerdierA l’occasion des travaux du tram, la Ville de Toulouse a dû déplacer le Monument de 1870 situé devant la porte du tribunal sur les allées Jules Guesde. Avant d’être installée en face du jardin du Grand Rond, allées François Verdier, cette œuvre a pris le chemin de la rénovation.

 

Réalisée par l’architecte Paul Pujol et le sculpteur Théophile Barrau, inaugurée en octobre 1910, elle a été nettoyée par les Ateliers de restauration de la Ville et la fonderie Ilhat Bronze Déco à Flourens a procédé à la restauration complète de la patine.

« Aujourd’hui, cette oeuvre de bronze monumentale occupe une place de choix dans un espace visible et dégagé. » a constaté le maire de Toulouse. « Ce nouveau positionnement nous a permis de compléter ce nouveau chemin urbain : l’Axe de Mémoire. En effet, il commence au Rond-point des Français Libres (devant le jardin des plantes) où se trouve le Monument de la Résistance, puis allée Serge Ravanel avec les Monuments de la Shoah, celui de 1870 et celui aux Combattants allées François Verdier. La création de cet axe montre notre attachement au devoir de Mémoire. »

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici