Accueil Dossiers Brèves AZF : les associations prises de court pendant les vacances ?

AZF : les associations prises de court pendant les vacances ?

stèle azf 21 septembre 2001Avec le 21 septembre qui approche, c’est l’explosion de l’usine AZF qui revient à l’ordre du jour. Mais pour les associations de sinistrés, « c’est pendant les vacances qu’il a fallu se mobiliser, car Total a utilisé cette période pour tenter de les exclure du procès en cassation » explique Jean-François Grelier, Président de l’association des sinistrés du 21 septembre.

 

« C’est en effet vers la mi-juillet que toutes les parties civiles ont reçu en recommandé le mémoire de Total pour le procès en cassation, avec un petit mot les informant qu’elles avaient un mois pour répondre par l’intermédiaire d’un avocat auprès de la cour de cassation. Que ce délai courre du 15 juillet au 15 août où la France est arrêtée n’est certainement pas le fruit du hasard. Et il est vraisemblable qu’une majorité de parties civiles ont ainsi perdu le droit d’être représentées au procès en cassation. Pour ce qui nous concerne nous avons réussi à tenir les délais, et nous serons bien en cassation, pour que Total n’échappe pas à sa condamnation » raconte Jean-François Grelier dans un communiqué.

« Pour ce qui est de la journée du 21 septembre, nous allons sans doute manifester le matin comme d’habitude au rond-point du 21 septembre, et l’après-midi nous participerons à un forum organisé par l’association AZUR à Empalot » termine le Président de l’association des sinistrés du 21 septembre.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici