Accueil Dossiers Brèves Toulouse : les jeunes socialistes défendent leurs homologues de droite

Toulouse : les jeunes socialistes défendent leurs homologues de droite

Le Mouvement des Jeunes Socialistes de Haute-Garonne réagit aux propos méprisants de Jean-Luc Moudenc après le ralliement du MJT à Christine De Veyrac.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes de Haute-Garonne dénonce vivement la manière dont Jean-Luc Moudenc et son équipe traitent l’engagement de jeunes en politique après le ralliement du Mouvement des Jeunes Toulousains à Christine De Veyrac. « Dans une période de désenchantement de la chose publique, je suis étonné de voir l’engagement de jeunes, avec qui nous n’avons par ailleurs aucun contact, être ainsi dénigré. Il me semble aujourd’hui important de saluer tous ceux qui se battent contre la morosité ambiante et qui choisissent l’engagement politique en restant dans un cadre Républicain » précise Grichka Lingerat, Animateur Fédéral du MJS31.

« C’est en effet Jean-Luc Moudenc qui avait décidé de la création d’un mouvement de jeunes en vue des municipales de 2014, puis les avait reçu en grande pompe pour la présentation de leurs propositions, avant de dire que ce mouvement ne représente rien ». « C’est un petit événement! La volonté du MJT, issu des rangs de l’UMP, de rejoindre l’équipe de Christine de Veyrac, situe un peu plus la manière dont Jean-Luc Moudenc traite la jeunesse : avec mépris et condescendance » ajoute Vincent Gibert, Secrétaire National du MJS. »

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici