Accueil Dossiers Brèves La Machine à Montaudran : Moudenc dépose un recours gracieux

La Machine à Montaudran : Moudenc dépose un recours gracieux

L’implantation du « Minotaure » de François Delarozière à Montaudran suscite toujours les réticences de Jean-Luc Moudenc. Ce dernier a d’ailleurs fait part dans un communiqué d’un recours gracieux que le député UMP a adressé à Pierre Cohen.

« Depuis le mois de février dernier, avec les collègues de mon Groupe à Toulouse Métropole, nous critiquons de nombreux aspects des délibérations relatives à ‘La Machine’ et à son ‘Minotaure’ » écris le candidat UMP à la mairie de Toulouse.

« Au dernier Conseil de communauté, une nouvelle délibération a été adoptée, qui nous semble poser de sérieux problèmes juridiques. Nous avions alors exprimé nos arguments par oral. Le Maire-Président ayant refusé de revenir sur sa position, la délibération a été adoptée » souligne Jean Luc Moudenc.

« Après étude juridique plus approfondie, il nous semble, plus que jamais, que cette décision recèle de possibles illégalités. En conséquence, j’ai adressé un recours gracieux à Pierre Cohen, préalable obligatoire à une éventuelle action devant le Tribunal administratif ».

Le député justifie cette action par une « Absence de mise en concurrence, des imprécisions multiples dans la Convention, sur la propriété et le coût du Minotaure.. »

« Je ne compte pas laisser faire n’importe quoi avec l’argent du contribuable » termine l’ancien maire de Toulouse.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici