Accueil Dossiers Brèves Conseil Municipal de Toulouse : on vote quoi ce vendredi ?

Conseil Municipal de Toulouse : on vote quoi ce vendredi ?

Conseil municipal de ToulouseCe vendredi se tient le conseil municipal de la ville de Toulouse. A l’ordre du jour, les élus voteront la reconversion du site de La Grave, la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires, le compte administratif de la Ville, la rénovation du bâtiment des Nouveautés ou l’acquisition de logements dans la résidence les Castalides. De son coté Jean-Luc Moudenc, chef du groupe d’opposition du groupe Toulouse pour tous demandera le rétablissement du tarif de nuit dans les parkings et le rachat de la prison Saint-Michel.

 

En 2000, la ville de Toulouse avait mis en place un tarif de nuit dans les parkings toulousains. Celui-ci permettait de profiter d’une soirée au restaurant, au concert, au cinéma, et de garer son véhicule à proximité pour 3,5 à 4 euros. Or, depuis le mois de janvier 2010, la Communauté urbaine a mis un terme à ce forfait. Désormais le stationnement la nuit au parking a repris ses tarifs applicables… et certain excès comme une place au Capitole pouvant coûter jusqu’à 19 euros pour une soirée de quelques heures. « L’activité nocturne et culturelle du centre-ville étant riche pour l’usager toulousain, cette suppression  contraignante engendre de surcroît des conséquences fâcheuses », explique Jean-Luc Moudenc. « Les jeunes femmes et les jeunes gens rentrent à pied tard et seul. Or, les chiffres montrent que les agressions se sont multipliées la nuit. La vulnérabilité des jeunes femmes, des jeunes gens et des personnes rentrant seules la nuit impliquent une hausse des agressions », ajoute t-il.

 

Le rachat de la prison Saint-Michel

Au Conseil municipal d’avril 2010, le Groupe Toulouse pour Tous a proposé que la ville achète la prison à l’Etat, alors que les derniers prisonniers avaient quitté le centre pénitentiaire fin 2009. Cette proposition avait été rejetée par la majorité. En septembre 2010, à l’unanimité, le Conseil municipal a adopté une délibération par laquelle la Ville se portait acquéreur de la prison. A l’heure actuelle « aucun avancement, le projet est tombé aux oubliettes », exprime Jean-Luc Moudenc. L’ex-maison d’arrêt appartient toujours à l’Etat. « Malgré un gouvernement  et une municipalité toutes deux socialistes, un accord peine à être trouvé ». Ces derniers mois, des projets très divers ont été proposés par des entités privées : locaux de l’ESC, Centre International de la Civilisation Occitane, Latine et Méditerranéenne… « Le Gouvernement a même proposé d’y construire des logements sociaux, ce qui risquait de mettre en péril la mise en valeur du lieu », détaille le député toulousain.

« C’est un élément majeur du patrimoine de Toulouse qu’il faut protéger, il faut que la Mairie agisse et se porte acquéreur de l’ex prison Saint-Michel, elle doit présenter un projet ambitieux de reconversion du site », ajoute t-il.

A noter que quatre autres vœux seront présentés, le groupe communiste, républicain et citoyen présentera un vœu relatif à la dissolution de l’ensemble des groupuscules d’extrême droite, de l’interdiction sur le territoire de la république française et de la fermeture immédiate des locaux de ces groupes sur l’ensemble du territoire français et un vœu sur le projet de loi-cadre sur l’économie sociale et solidaire (ess). Les élus Verts présenteront un vœu en faveur des métropoles efficaces et démocratiques. Enfin le voeu du groupe des élus démocrates et républicains porte sur l’ouverture de l’ex-maison d’arrêt saint-michel pour les prochaines journées européennes du patrimoine des 14 et 15 septembre 2013.

 

Article Alexandre Blenzar et Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici