Accueil Dossiers Brèves EELV : « Il est temps d’ouvrir le débat sur Francazal »

EELV : « Il est temps d’ouvrir le débat sur Francazal »

Salle du conseil municipal de ToulouseA l’occasion du 1er conseil municipal de l’année, Antoine Maurice présentera au nom des élu(e)s écologistes un vœu concernant le devenir de Francazal. Explications.

 

« Depuis maintenant 3 ans, nous constatons que la reconversion de ce site est pilotée de manière opaque. En dépit de nos demandes répétées, aucun débat n’a été mené au sein des collectivités concernées, de nature à arrêter une position claire des assemblées délibérantes sur le devenir de ce site. La Ville de Toulouse et la Communauté urbaine, qui sont représentées au sein du comité de pilotage mis en place par la préfecture, restent donc silencieuses.

Le 2 janvier 2011, la gestion d’une partie du site a été confiée à titre transitoire à la société SNC-Lavalin, pour des activités dédiées à l’aéronautique. A l’issue de cette période, un bilan devait être fait de cette délégation. Celui-ci n’ayant pas été communiqué, nous ne pouvons pas juger de la pertinence du scénario engagé.

Aujourd’hui, à l’issue de l’appel d’offres infructueux concernant une autre portion du site, l’Etat pourrait décider de conforter la vocation exclusivement aéronautique de Francazal. Un prolongement de 200 mètres de la piste est évoqué. On pressent ainsi la volonté de délester une partie des vols de l’aéroport de Toulouse-Blagnac vers Francazal. Ce choix pourrait permettre à une société privée de se positionner favorablement sur un créneau commercial dans le secteur toulousain, sans tenir compte des enjeux de développement du territoire et de maîtrise publique.

Avec cette reconversion, c’est pourtant un site de 400 hectares aux portes de Toulouse qui pourrait être mis au service du développement de notre agglomération, en contribuant à la diversification de ses activités économiques.

Il est donc plus que temps que Toulouse et l’ensemble des collectivités concernées par l’avenir de Francazal cessent de s’abriter derrière les décisions de l’Etat et jouent le rôle qui leur revient dans ce processus.

C’est le sens du vœu que nous présenterons à l’occasion du Conseil :

–  pour l’organisation d’un débat donnant lieu à un examen objectif de l’ensemble des scénarios de reconversion du site ;

– pour la suspension de la poursuite de la participation de la Ville au Comité de pilotage à l’élaboration d’une position concertée et officielle de la collectivité sur ce dossier. »

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici