Accueil Dossiers Brèves Toulouse : Keep Cool demande la remise en place des affiches représentants une femme nue

Toulouse : Keep Cool demande la remise en place des affiches représentants une femme nue

Cette affiche fait actuellement polémique à Toulouse.En septembre 2012, à l’occasion de ses dix ans, le réseau de salles de sport Keep Cool (90 clubs en France) dévoile sa nouvelle campagne d’affichage dans quinze villes de France. Le visuel représente « une adhérente de l’enseigne qui pose nue, affichant pudiquement ses rondeurs et son sourire, pour un message qui traduit l’état d’esprit de Keep Cool : le “sport bonheur”, invitant Monsieur et Madame Tout-le-monde à une pratique décomplexée, loin des shorts moulants, des mannequins longilignes et des biceps proéminents ». A Toulouse, l’affiche soulève l’indignation d’associations féministes et de militants du Front de gauche, qui exigent et obtiennent le retrait des trois affiches du métro toulousain. Les dirigeants de Keep Cool ne comptent pas en rester là. Voici leur réaction.

 

« Ces manifestants préfèrent-ils une blonde retouchée sur ordinateur aux formes qui n’existent, justement, que sur les panneaux publicitaires ? » interroge Guy Deville, le fondateur du réseau. « Les femmes sont complexées par cette image de modèles soi-disant parfaits, poursuit-il. Nous ne voulons plus accepter cette pensée unique, et nos adhérentes non plus. » « Nos salles sont ouvertes à tous », explique Coraline, une équipière toulousaine. « Nous sommes fiers de montrer une femme qui s’assume telle qu’elle est. »

Keep Cool refuse cette censure et demande la remise en place de ses affiches. L’enseigne continuera à revendiquer le “Sport Bonheur”, une pratique du sport pour tous, loin des univers dominés par le culte de l’apparence. Et n’hésitera pas à mettre en valeur, dans une prochaine campagne, un autre adhérent, nu, sans complexe… et masculin ! »

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Cette pudibonderie est scandaleuse, et s’offusquer d’une telle affiche et la considérer comme exploitation du corps de la femme est une attitude complètement réactionnaire.

    Le Front de gauche n’a de gauche que le nom.

    Vive cette affiche avec une femme bien dans son corps et bien dans sa peau (ce qui est le but pour une salle de sport, ce n’est pas une affiche inappropriée).

    Et histoire de donner le change, pourquoi pas une affiche avec un homme dans la même tenue?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici