Accueil Dossiers Brèves Grève SNCF : le Front de Gauche soutient les grévistes

Grève SNCF : le Front de Gauche soutient les grévistes

Gare MatabiauCe lundi, les conducteurs de train, en grève tous les lundis depuis 8 semaines décideront des suites à donner à leur action. Du coté du Front de Gauche, Jean Christophe Sellin et Myriam Martin soutiennent le mouvement. Communiqué :

 

« Le délabrement de la sncf est la conséquence directe de la libéralisation du réseau ferré en France comme en Europe, ce qui entraine retards,  suppressions de trains, matériels vieillissants, mise en danger du personnel et des usagers.

La priorité est donnée aux lignes rentables comme le TGV au détriment des  petites lignes, et du maillage sur tout le territoire. La concurrence est  organisée dans la circulation de trains de différentes compagnies, dans le respect des directives européennes libérales.

Les cheminots de Midi Pyrénées, attachés au service public l’ont très bien compris et sont en conflit avec leur direction depuis plusieurs semaines, Tout cela au moment ou le train, ainsi que tous les transports collectifs doivent devenir une alternative à la voiture pour aller au travail, se  déplacer, dans un contexte de crise économique et écologique majeure. La SNCF n’est pas capable dans la durée de faire face à une demande croissante de déplacements donc de revenus, qui engendreraient des emplois.  La Région, quant à elle, ayant la responsabilité des trains régionaux ne peut pas assurer seule le désengagement de l’Etat dans le domaine des rails et de la gestion des voyageurs. Quand les cheminots déclarent que le matériel est vétuste, quand ils dénoncent le manque de trains, pourquoi faut-il pénaliser les salariés et  les usagers à travers la grève et  non les responsables de la SNCF ? La grève sans aucun doute pénalise les usagers, mais ces derniers commencent  à s’organiser, ils savent que le mouvement des cheminots est lié au délabrement du service public, qu’il a pour but essentiel d’améliorer les conditions de transport au quotidien, qu’il peut y avoir une convergence d’intérêts ».

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici