Accueil Dossiers Brèves La Ville de Muret ose la reprise en main de la gestion publique de l’eau

La Ville de Muret ose la reprise en main de la gestion publique de l’eau

La Ville de Muret ose la reprise en main de la gestion publique de l’eau Depuis le 1er janvier 2013 et dans le cadre de la reprise de la gestion publique de l’eau et de l’assainissement par la ville de Muret, la municipalité a décidé de proposer aux usagers une nouvelle baisse des tarifs de l’eau allant jusqu’à 28 %. Cette baisse s’ajoute à la réduction précédente de 21 % en moyenne sur l’eau potable obtenue auprès de Véolia Eau en janvier 2009. Cette décision politique s’inscrit dans la volonté de la municipalité et de son Maire, André Mandement, de maîtriser la qualité, le service, la sécurité et le prix de l’eau pour tous les Muretains. André Mandement et son équipe concrétisent un de leurs engagements phares en remettant la gestion de ce service public au cœur de la politique de la ville, rendant ainsi du pouvoir d’achat aux Muretains. Communiqué de la ville de Muret :

 

Reprise de la gestion de l’eau et de l’assainissement : Muret une ville qui agit

Depuis le 1er janvier 2013, et dans le cadre de la reprise de la gestion publique de l’eau et de l’assainissement, la Ville de Muret propose aux Muretains une baisse significative des tarifs de l’eau, qui sera visible sur leur première facture de juin 2013. Désormais, les 25 premiers m3 qui correspondent à l’ « eau nécessaire à la vie » sont gratuits et concernent tous les usagers. Les autres tarifs s’échelonnent entre l’ « eau du quotidien », l’ « eau de confort » ainsi que l’ « eau grand confort » et concernent des baisses comprises entre moins 25 % et moins 2 %. Ainsi, tous les usagers pourront bénéficier d’une baisse du prix de l’eau pouvant atteindre 28 %. Les très gros consommateurs (+ 400m3/an soit 1096 litres/jour), quant à eux, seront incités à faire des efforts d’économie puisqu’ils pourront être concernés par une hausse de 6 %.

Cette diminution des tarifs pour les ménages s’ajoute à la baisse moyenne de 21 % du prix de l’eau obtenue en 2009 à l’issue d’une négociation avec le prestataire de l’époque, Véolia Eau. Pour André Mandement cette décision est une avancée importante, elle traduit une promesse de campagne et une volonté de gérer l’eau  autrement avec notamment la création du service municipal de l’eau « Eau de Muret » qui remplace désormais Véolia Eau.

« L’eau est un bien primaire indispensable à la vie qui doit être administré par une puissance publique. Elle doit être gérée de manière solidaire, sociale et avec un objectif éducatif. Avec cette reprise de gestion, notre volonté est de maitriser la qualité, de sécuriser le service et de redonner du pouvoir d’achat aux Muretains », a souligné le Maire de Muret.  L’économie d’échelle réalisée par la reprise en régie de l’eau et de l’assainissement, outre la baisse du prix de l’eau, aura permis d’aborder les coûteux et nécessaires investissements à venir – une Station de Traitement de l’Eau Potable pour 9.6 millions d’euros – et une mise à niveau  de l’usine de production d’eau et des réseaux nouveaux pour environ 5 millions d’euros. Les décisions prises par André Mandement et son équipe évitent ainsi une hausse de 30 % des tarifs de l’eau, qui aurait été induite avec la mise en place des nouvelles structures.

 

Zoom sur la gestion de l’eau à Muret :

Depuis le 1er juillet 2012, c’est le Conseil Municipal qui décide de la politique de l’eau et notamment de l’orientation de sa gestion, des tarifs appliqués, du choix des investissements,… Avec cette reprise de la gestion, les Muretains sont désormais au cœur du processus décisionnel et de contrôle de ce bien public. Le Conseil Municipal travaillera en étroite collaboration avec le Conseil d’exploitation de la régie constitué de membres issus du Conseil Municipal ainsi que des représentants des usagers des services de l’eau et de l’assainissement. Il sera obligatoirement consulté par le Maire avant toute prise de décision.

 

Les nouveaux tarifs de l’eau à Muret pour les ménages :

– Non impact sur la facture des coûteux investissements à venir, hausse de 30 % évitée.

– Baisse pour tous les ménages avec une gratuité pour tous de l’eau indispensable à la vie.

Les 25 premiers m3 ne sont pas facturés.

– Progressivité dans la baisse des tarifs pour plus d’équité et de responsabilité :

« Eau nécessaire à la vie » : gratuite 25 m3 ;

« Eau du quotidien » : moins 9 % de baisse environ ;

« Eau de Confort » : moins 5 % ;

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici