Accueil Dossiers Brèves Le CRIF « tente de censurer le meeting Palestine vaincra »

Le CRIF « tente de censurer le meeting Palestine vaincra »

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), présidé par Richard Prasquier, « fait actuellement pression pour empêcher la tenue de notre meeting « Palestine vaincra !» qui doit avoir lieu le samedi 8 décembre à l’Université Toulouse II Le Mirail en présence d’Abu Sami, représentant du Front Populaire pour la Libération de la Palestine » déclare le Collectif Coup pour Coup 31.

« Nous nous inquiétons de l’utilisation de telles méthodes qui visent à empêcher toutes formes de débats en soutien au peuple palestinien. Ce n’est pas la première fois que le CRIF s’illustre avec de tels procédés. En 2011 et 2012, différentes conférences sur la question palestinienne avaient été interdites à l’École Normale Supérieure de Paris ainsi qu’à l’Université Paris 8 suite aux mêmes méthodes de pression. A Toulouse, le CRIF a lancé une campagne de calomnie sur la dernière chanson du groupe Zebda, « Une vie de moins », qui parce qu’elle évoque le quotidien de ce peuple est considéré par le CRIF comme un risque de promouvoir la haine d’Israël » complète le Collectif dans un communiqué.

Coup pour Coup 31 rajoute que « leur méthode d’intimidation ne concerne donc nullement la présence du FPLP à Toulouse, organisation de gauche marxiste palestinienne, mais bien une volonté de faire taire toute forme de soutien à la Palestine. Nous en sommes d’autant plus surpris que la ville de Toulouse a accueilli à bras ouverts le premier ministre israélien, Benyamin Natanayhu, à la veille de nouveaux massacres israéliens dans la bande de Gaza. Il y aurait à Toulouse deux poids deux mesures dans le traitement de ce conflit ? »

Le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 rappelle son attachement à la liberté d’expression et à la lutte contre toutes formes de racisme.

 

 

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

2 Commentaires

  1. ils ont peur les pauvres petits juifs que la politique de leur pays leurs tombent sur la gueule car finalement ils doivent faire une introspection du mal que le pouvoir en place à fait et continue à faire contre les palestiniens

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici