Accueil Dossiers Brèves Ouverture de l'exposition « Belles de jour » à la Cinémathèque de Toulouse

Ouverture de l’exposition « Belles de jour » à la Cinémathèque de Toulouse

Affiche de l'exposition « Belles de jour » à la Cinémathèque de ToulouseSi par malheur tous les films venaient à disparaître, si les scénarios étaient détruits, s’il ne devait plus rien subsister de la presse cinématographique, et si l’on devait un jour écrire l’histoire du cinéma à partir des seules collections d’affiches sauvées du cataclysme, alors cette histoire en étonnerait plus d’un(e). L’exposition « Belles de jour » vous invite à cette expérience amusante de distorsion historique.

 

D’affiches en affiches donc, le cinéma ne recula jamais devant aucun stéréotype. Les stars de l’écran y furent représentées tour à tour sous les traits de la prostituée avec ou sans cœur, de la « vamp » en robe longue, et si possible échancrée, ou de créatures exotiques présentant les caractéristiques mêlées des deux types précédents. À croire que le public des salles de cinéma ne fut guère constitué – entre 1930 et 1970 – que d’hommes hétérosexuels.

Au milieu des années 50, une inconnue vint bousculer ces jambes gainées de bas noirs, ces corps engoncés dans des robes fantasques. Brigitte Bardot signa l’acte de naissance d’une représentation nouvelle du corps féminin, habillée de sa seule chevelure, saisie en gros plan (et non plus en pied), engendrant de la sorte un nouveau stéréotype repris largement dans les années 70.

Au fond, ces « belles de jour » nous parlent autant de cinéma que des fantasmes de leurs créateurs (publicitaires et affichistes). Saluons-les pourtant avec le respect qui leur est dû : sans elles, il est probable que le cinéma n’aurait point suscité autant de littérature, grâce à elles il fut – pour le meilleur et pour le pire – une sorte de machine fantasmagorique.

 

 

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici