Accueil Dossiers Brèves Christine de Veyrac : « le Gouvernement actuel multiplie les entraves à la LGV »

Christine de Veyrac : « le Gouvernement actuel multiplie les entraves à la LGV »

Christine de Veyrac, députée européenne de ToulouseLa ligne LGV reliant Tours, Bordeaux et Toulouse est plus que jamais en bonne voie. Lundi, le président d’Eurosud Transport Jean-Louis Chauzy a détaillé les dates, les financements et les rôles de chaque acteur pour développer le projet. Pour Christine de Veyrac, députée européenne de Toulouse « le Gouvernement actuel multiplie les entraves au projet ». Communiqué de presse :

 

« Alors que la réalisation de la LGV avait été actée en ce début d’année par l’Etat et les acteurs locaux, et que sa mise en service était prévue pour 2020, le Gouvernement actuel multiplie les entraves au projet.

Il nous a d’abord fallu avaler la couleuvre d’un réexamen de l’opportunité de la LGV… par une commission administrative.

Nous apprenons désormais que celle-ci ne rendra pas ses conclusions avant avril 2013, soit presque 1 an après l’installation de l’actuel Gouvernement.

Et par dessus le marché, on nous prépare – si le projet venait à être confirmé – à un retard sur la mise en service qui n’aurait plus lieu désormais en 2020, mais en 2022 dans le meilleur des cas…

Quand l’intérêt général est ainsi en cause, les élus locaux, quels que soient leurs appartenances politiques, ne peuvent pas rester dans le silence ! Comment accepter, qu’alors que le Gouvernement nous parle sans cesse d’un “pacte” pour la croissance, l’on renonce de la sorte à des infrastructures vitales pour le renforcement de notre compétitivité régionale ? »

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici