Accueil Dossiers Brèves Joël Da Silva : « gagner notre premier match »

Joël Da Silva : « gagner notre premier match »

Après un mois et demi de préparation, le FENIX Toulouse Handball s’apprête à reprendre la compétition. L’entraîneur Joël Da Silva revient sur le travail effectué depuis le mois de juillet, ainsi que sur la situation du club, autorisé depuis lundi par la CNACG à évoluer dans le Championnat de D1.

Quel est le bilan général de la prépa estivale ?

Après un bloc de 4 semaines axé sur la charge de travail, la mise en place et l’intégration des nouveaux joueurs, nous nous sommes ensuite orientés sur le jeu et le travail collectif, avec 9 matchs amicaux. La première partie des matchs amicaux a été difficile, nous étions probablement perturbés par la vie du club. Mais nous avons terminé sur une bonne dynamique, en gagnant le tournoi de Royan face à deux équipes de D1 (Créteil et Nantes), puis en montrant notre vrai visage contre Billère et enfin en réalisant un bon match nul contre Ivry, avec plusieurs absents.
Globalement, cela s’est bien passé, nous avons bien digéré le travail. Mais cela reste de la prépa, ce n’est pas la même pression que lors des matchs officiels. Nous allons voir comment tout cela se mettra en place sur le championnat.

Quel est le programme de cette dernière semaine avant la reprise ?

On est plus dans l’affinement des rotations. On essaie de préciser certaines situations pour avoir de la maîtrise. On travaille plus précisemment sur le match d’Aix, en prenant des informations sur cette équipe et en élaborant des stratégies pour la jouer.

Quel sera l’objectif cette saison ?

L’objectif est de gagner notre premier match, on verra ensuite comment on se situera. Pour diverses raisons, nous voulons bien débuter à la maison, et on verra après pour la suite.

La situation du club est difficile, comment le groupe la vit-elle ?

La période est certes difficile, mais les dirigeants sont présents, il y a une vraie dynamique, ce qui est réconfortant. Cela prend du temps, car cela ne peut pas se faire en quelques jours. Il y a dans le groupe des joueurs expérimentés, qui ont parfois déjà vécu ce type de problèmes dans d’autres clubs. On se concentre sur l’entraînement, le jeu et on fait en sorte que ces soucis n’empiètent pas sur le sportif, même si cela peut arriver. Il y a une dynamique, les dirigeants travaillent et font ce qu’il faut pour que les joueurs puissent jouer libérés. Il faut les laisser avancer dans ce nouveau projet, à nous de leur emboîter le pas avec une victoire vendredi face à Aix.

 

Propos recueillis par le FTH

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici